Chacha en Amazonie (Brésil)

Pays visités

Durant notre séjour au Nordeste, nous avons eu envie d’une petite escapade en Amazonie pour nous changer un peu des dunes. Nous avons choisi de vivre une expérience particulière, passer 3 jours dans la forêt amazonienne dont une nuit en pleine jungle, agrémentée de 2 jours d’excursions dans les environs de Manaus. Nous y sommes restés 8 jours (du 25 août au 1er septembre 2020).

L’Amazonie a été à la hauteur de nos attentes. Nous avons été éblouis par cette abondance de son, de couleur, d’odeur et de vie qui règne dans la jungle amazonienne. On s’était imaginé plein de choses sur cette forêt. En réalité, nous avons constaté essentiellement des arbres immenses, des milliers de feuilles mortes qui jonchaient le sol, beaucoup d’insectes, surtout des fourmis (fourmi de guerre comme dirait Chacha), beaucoup de poissons, d’oiseaux et de singes. Nous n’avons pas trouvé l’environnement si hostile que ça pour y dormir quelques jours.

L’Amazonie a été un véritable coup de cœur pour papa et Chacha. Ils en parlent chaque jour avec des étoiles plein les yeux. Pour ma part, cette escapade dans la jungle restera gravée à tout jamais dans ma mémoire. Elle m’a permis de conquérir ma zone de panique avec succès car il faut reconnaître que je n’étais pas très à l’aise, toute mouillée dans mon hamac en pleine forêt (je vous raconte tout ça plus loin dans l’article).

Voici un petit aperçu de nos aventures en Amazonie avec notre traditionnel bilan et sa fameuse rubrique « difficultés rencontrées » encore bien présente LOL :

Souvenir d’Amazonie en quelques mots

Expérience troublante – noir absolu – bruit de la jungle – expérience spirituelle – magie – intense – fascinante – chaude – humide – forte – intimidante – immense – animaux sauvages – caïmans – singes – araignées – traces de jaguar – piranhas – dauphins roses – paradis isolé – moustiques – arbres majestueux – oiseaux – hamacs – feu de camp – moustiquaires – odeur de la nature – maisons flottantes – pluie tropicale.

Nos bonheurs animaliers

Animaux observés : beaucoup d’oiseaux colorés – libellules géantes – fourmis de guerre – dauphins roses (Boto) – dauphin gris (les plus petits au monde) – singes – piranhas – chiens – cutia – toucans – papillons – caïmans – perruches – colibris – grenouilles – poissons

Animaux entendus : singes hurleurs – oiseaux – grillons – tamanoir – tatou – pleins d’autres que nous ne connaissons pas

Animaux caressés : les 3 chiens du lodge – caïman – piranhas – paresseux

Nos indispensables

Equipements : Kway pour limiter la douche – parapluie pour limiter encore un peu plus la douche – pantalon – chemise manche longue – short – maillot de bain – tee-shirt – casquettes – chaussures montantes – téléphones pour les photos – petite pochette étanche pour protéger le téléphone – tenue de rechange pour le soir à garder bien au sec – lampes frontales.

Pharmacie : anti-moustique pour textile – huiles essentielles de Mélaleuca et pansement pour soigner la blessure de Charles, un compagnon de jungle – huiles essentielles de Lavande pour soulager les piqûres de moustique de Chacha, papa et un autre compagnon de jungle – huiles essentielles Terrashield contre les moustiques – huiles essentielle de Citron et de Menthe pour mettre dans nos gourdes – huiles essentielles de Mélaleuca mise dans ma crème visage pour assainir ma peau et éviter les boutons dûs au soleil (ça marche super bien).

Affaires de toilettes : tout utilisé sauf maquillage

Affaire manquante dans la valise : une chemise manches longues pour Chacha

Nos maisons

Genre : hôtel – lodge – campement en pleine nature

Les conditions :

  • hôtel : très bonnes conditions pour des nuits à moins de 30 euros avec piscine et petit déjeuner compris
  • lodge en pleine jungle : lit – toilettes – papier toilette – eau froide pour la douche – serviette de toilette – électricité – ventilateur – pas de wifi
  • campement en pleine jungle : un petit abris en guise de maison – feuilles de palmier tressées en guise de toit – un hamac en guise de lit – moustiquaire – un feu de camp en guise de cuisinière – une cuillère en bambou faite sur place par le guide pour remuer le riz – une table en bout de bambou – des bougies en guise de lumière – des troncs d’arbres en guise de banc – la nature en guise de toilettes

Rythme du voyage

Mode de déplacements : avion – bateau – voiture – van

Durée des trajets :

De longues heures de voiture et de bateau (mais le paysage est tellement beau que les trajets ne sont pas trop contraignants… Sauf pour les fesses de maman).

Lieu et durée du séjour :

  • hôtel TROPICAL EXECUTIVE HOTEL MANAUS, une nuit
  • lodge BOCA DO JUMA, une nuit
  • campement en pleine jungle, une nuit
  • hôtel NOVOTEL MANAUS, 4 nuits

Mode de réservation : booking pour les hôtels et MDM Turismo pour les excursions avec IGUANA Tour

Mode de vie : aventurier dans la jungle et méga touriste (comme on n’aime pas trop) pour la journée Day Tour

Distractions et activités

1er jour : hôtel Tropical Executive Manaus (très sympathique)

  • rencontre avec un ARA rouge
  • petit plongeon dans la piscine à débordement de l’hôtel
  • petite coupe d’été pour papa et Chacha
  • repos avant la méga aventure

2ème jour : dans la forêt amazonienne (magique)

  • découverte de nos compagnons de jungle (un couple de barcelonais de notre âge qui font le tour du monde – Charles, un agent de voyage qui a aussi notre âge – une femme de notre âge – une femme plus âgé)
  • départ du port de Ceasa en bateau jusqu’à l’autre côté du fleuve
  • rencontre des eaux entre le Rio Negro et le Rio Solimões
  • voyage en van jusqu’à un Rio Castanho
  • navigation dans un bateau en bois, à moteur, jusqu’au lodge
  • découverte de notre lodge dans la nature luxuriante
  • rencontre et câlins aux 3 chiens du lodge
  • rencontre avec les libellules géantes
  • voir des dauphins roses onduler dans le fleuve
  • voir des singes dans des arbres majestueux
  • pêche aux piranhas (aucune prise et tant mieux)
  • nager dans le fleuve Rio Parana do Mamori (à côté des caïmans et des piranhas mais ça on l’a su après…)
  • observation d’un caïman que le guide à capturer, à mains nues, puis relâché
  • rencontre avec les moustiques d’Amazonie (pas pire que ceux de Sorsele en Suède)
  • dormir avec une moustiquaire pour la première fois de notre vie

3ème jour : nuit en hamac dans la jungle (très longue et belle journée)

  • observation d’un magnifique lever de soleil
  • observation de milliers d’oiseaux regroupés sur des arbres
  • pêche au piranhas (Chacha en a péché un en 30 secondes puis relâché sans blessure)
  • balade matinale de 3h en forêt à la rencontre des arbres médicinaux
  • sentir les bonnes odeurs de camphre et d’encens que certains arbres dégagent
  • découverte des larves de coco à déguster pour les plus courageux
  • dégustation de fruits fraîchement tombés des châtaigniers d’Amazonie
  • réception d’un cadeau offert par le guide à Chacha : une machette en bois
  • départ en bateau pour une nuit en hamac dans la jungle
  • découverte de la pluie tropicale
  • découverte de notre campement
  • installer nos hamacs et nos moustiquaires pour la nuit
  • trouver du bois pour faire du feu
  • faire un feu de camp
  • rencontre avec les fourmis de guerre qui piquent (aïe, ça fait comme une décharge électrique)
  • rencontre avec un énorme caïman qui se trouve à quelques mètres de notre campement
  • cuisiner notre repas au feu de bois (riz, pomme de terre, œuf, oignon)
  • tenter de faire fuir les moustiques mais en vain
  • manger un bon repas
  • découverte du cris du singe hurleur
  • se coucher à 20h dans le hamac (je crois que pour ma part, l’aventure commence vraiment à cet instant)
  • écoute de la vie sauvage nocturne (incroyable)

4ème jour : toujours dans la jungle (encore magique)

  • observation du lever du soleil
  • prendre notre petit déjeuner en pleine jungle
  • dire au revoir à notre caïman qui est encore là
  • rencontre avec le plus grand arbre d’Amazonie
  • rencontre avec les gardiens du lieu, les moustiques ! (ceux-là étaient très féroces)
  • retour au lodge et comptage de piqûres de moustiques sous la douche (on a été bien épargné par rapport aux autres compagnons de jungle)
  • au revoir au toutou et à la jungle

5ème jour : excursion au parc national Prédident Figueiredo (très longue mais belle journée)

  • promenade dans une forêt primaire humide au parc national Président Figueiredo
  • voir les traces (qui avaient l’air très fraîches) d’un jaguar sur un arbre
  • visite de la « Caverna do Maroaga »
  • visite de la « Gruta da Judéia »
  • rencontre avec un micro sapo, un tout petit crapaud
  • rencontre avec des chauves-souris
  • rencontre avec des colibris dans leur nid (montrer par le guide tout discrètement)
  • promenade dans la forêt pour aller voir les cascades Iracema et Araras du Rio Urubui

6ème jour : Day Tour (très touristique)

  • découverte du grand port de Manaus
  • promenade au parc écologique du Janauari en bateau
  • baignade, pour papa et Chacha, avec les « botos cor-de-rosa » soit les dauphins rose
  • rencontre d’une tribu indigène à Aldeia Dessana
  • rencontre avec les nénuphars géants d’Amazonie (magnifique)

7 et 8ème jour : (cool)

  • farniente
  • piscine

Nos difficultés rencontrées

(on est vraiment en plein apprentissage baroudage LOL)

Nuit en hamac en pleine jungle :

Ne pas avoir prévenu nos proches qu’on partait 3 jours dans la jungle (on pensait pouvoir les prévenir depuis le lodge mais lui aussi se trouvait au milieu de la forêt, sans WIFI et sans réseau).

Ne pas avoir pris de vêtement de pluie (on a écouté bêtement le guide qui nous a dit de nous habiller avec les mêmes vêtements que nous portions durant la matinée).

Ne pas avoir pris de vêtements et des chaussures de rechanges (pour le coup, ce n’était pas le bon jour pour être minimaliste).

Ne pas avoir emporté de protection de pluie pour nos sac à dos.

S’être pris une pluie tropical torrentielle en allant au campement (ça nous servira de leçon pour la suite du voyage).

Etre trempés de la tête aux pieds, ainsi que nos petits sacs à dos et leur contenu.

Passer 24h tout mouillé en pleine jungle (l’humidité et l’absence de soleil au campement n’a pas aidé à sécher nos affaires).

Gérer les moustiques qui se sont manifestés tardivement (18h30) mais ne nous ont plus jamais quittés.

Devoir limiter au maximum les transitions intérieurs-extérieurs dans nos hamacs (trop dur en sachant que j’ai du aller faire pipi 4 fois durant la nuit)

Etre bref lors des sortis de nos hamacs afin de ne pas inviter trop de moustiques à l’intérieur (ce n’est pas facile de sortir de ton hamac avec une moustiquaire attaché avec trois nœuds en dessous, trouver tes chaussures, les secouer pour être sur qu’il n’y ait pas de bébêtes à l’intérieur, mettre ta lampe frontale en mode vision nocturne donc tu y vois presque rien, trouver un coin pour faire pipi, faire pipi, gérer ton stress des bébêtes, chasser les moustiques, te rhabiller, rentrer dans ton hamac et faire encore la chasse aux moustiques, le tout en un temps record et sans faire de bruit pour ne pas réveiller les compagnons de jungle).

Se frotter toute la nuit dans un hamac et une moustiquaire à la propreté un peu douteuse.

Mettre nos habits à sécher sans prévoir qu’il y aurait encore des pluies tropicales durant la nuit (apprentis baroudeurs, on a dit).

Devoir mettre le pantalon de papa à Chacha pour dormir car il était relativement sec.

Sursauter à chaque cris du singe hurleur et souhaiter que Chacha ne se réveille pas à ce moment-là (heureusement, il ne s’est pas réveillé).

Ne pas avoir réussi à m’endormir dans mon hamac (les 10h de nuit ont été longues).

Excursion au parc naturel Président Figueiredo :

Se faire piquer incognito par des minis-moustiques (le guide n’a pas arrêté de nous dire qu’il n’y avait pas de moustique dans cette forêt et on l’a cru).

S’être fait piquer autant en une journée que durant nos 3 jours dans la jungle.

Devoir éviter des centaines de fourmis qui circulaient sur le chemin car si elles te piquent, tu as mal pendant 6h !!!!! On a vite tracé la route lol !

Excursion Day tour :

Journée d’excursion très touristiques avec des activités trop attrape-touristes.

Nos petites victoires

Dans la jungle :

Avoir pu tester et approuver l’imperméabilité de mes chaussures suite à l’averse tropical monumental (ce n’est pas le cas de celle de papa et Chacha).

Ma pratique du lâcher prise a très bien fonctionné lorsque les trombes d’eaux se sont abattues sur nous sans qu’on puisse se mettre à l’abris. Il pleut, je l’accepte, j’observe qu’on est tout mouillé et qu’il y a toujours quelques chose à apprendre de cette situation (même pas énervée pour de vraie).

On a appris à garder nos Kway et nos parapluies dans nos sacs de journée pour le reste de notre séjour en Amazonie.

Avoir vécu une expérience unique et dépaysante.

On a tous été fiers ne nous, fiers de s’être aventuré dans la jungle et fiers de notre capacité d’adaptation. Chacha se prend pour Mike Horn à présent. Cette expérience lui a donné une bonne dose de confiance en lui.

Vivre quelques jours loin de toute pollution, coupé du monde, sans wifi et sans réseau.

Coin culinaire

Nous n’avons pas cuisiné du séjour. Nos plats ont été très simples et efficaces tout au long du séjour. Chaque jour, nous avons mangé du riz, des haricots, des pâtes, parfois des pommes de terre, des œufs, des concombres, de l’ananas, de la pastèque et du citron.

Le guide nous a concocté, dans la jungle, une super sauce à salade avec du citron et du sel (un régal).

Coin lessive

Lessive à la main durant tout le séjour.

Coin Feng Shui et déco

J’ai adoré les maisons en bois flottantes construites sur des radeaux. J’ai admiré les potagers sur la terrasse des maisons flottantes le long des berges des fleuves. Je félicite encore les électriciens du Brésil (voir photos ci-dessous). J’aime les petites décorations d’intérieures faites à la main avec des matières naturelles.

Variation du poids de nos sacs à dos

Plus de poids : machettes en bois de Chacha – deux savons d’Amazonie – 3 bracelets souvenirs achetés au peuple indigène – un sifflet pour Chacha

Moins de poids :

Chacha

Ecole : école buissonnière pour Chacha durant ce séjour

Jeux : trouver des bouts de bois – faire du feu – chercher des caïmans – chercher des animaux – se frayer un chemin avec sa machette en bois offerte par le guide – faire flotter son bateau en bambou offert par le guide – caresser les chiens du lodge – observer les gros poissons dans le fleuve – faire trempette dans le fleuve

Humeur de Chacha : a eu l’impression d’être un véritable explorateur – triste de ne pas avoir réussi à pêcher le piranha le 1er jour dans la jungle – trop heureux d’avoir réussi à pêcher le piranha le 2ème jour, en moins d’une minute et le remettre à l’eau sans le blesser – a adoré faire du feu – a adoré être un véritable aventurier avec sa machette – content d’avoir dormi dans un hamac en pleine jungle, torse nu, tout moite, contre son papa transpirant et tout mouillé.

Missions de Chacha : ne pas toucher les petites bêtes – être attentif à la faune et à la flore (tellement bien qu’il a vu un caïman dans l’eau tout proche du campement)

Moment d’inconfort : dormir avec une moustiquaire

Papa

Humeur de papa : émerveillé de découvrir la faune et la flore d’Amazonie – rayonnant de bonheur au réveil de sa nuit en hamac (je ne l’avais jamais vu comme ça en 12 ans de vie commune) – souriant durant tout le séjour – dans son élément – fier de son Chacha.

Missions de papa : s’occuper de Chacha durant la nuit en pleine jungle – utiliser le drone en Amazonie – même mission que d’habitude (voir article Suède et Tenerife) – corriger mes articles.

Moment d’inconfort : transpirer à grosses gouttes par moment (très chaud et humide l’Amazonie) – piqûres de moustiques qui grattent un peu quand même.

Maman

Yoga : euhhhh pas de yoga en Amazonie

Humeur de maman : je vais me concentrer uniquement sur mes humeurs concernant la nuit en hamac dans la jungle. Ici, tout est différent, tout est décuplé, plus vivant, plus grand, plus vert, plus colorés, plus chaud, plus tout quoi… Résultat, tout mes sens et mon imaginaire se sont emballés. J’ai beaucoup appris sur moi-même.

Voila le résultat :

  • excitée à l’idée de découvrir un petit bout de cette vaste forêt amazonienne
  • tendue pour la nuit en hamac car je n’ai jamais réussi à dormir sur le dos
  • en totale désarroi dans mon hamac en pleine jungle
  • exaspérée d’avoir envie de faire pipi sans arrêt à cause de ma position dans le hamac (jambes relevées qui appuient sur ma vessie)
  • soucieuse à l’idée de réveiller les compagnons de jungle en allant faire pipi
  • inquiète à l’idée de me faire piquer par les moustiques et qu’ils s’invitent tous dans mon hamac
  • désolée d’écraser quelques moustiques
  • apaisée par les petits mots doux de papa qui essaie de me zénifier
  • agacée de ne pas trouver de position convenable pour dormir (j’essaie de me mettre sur le côté puis sur l’autre, de plier mes jambes mais en vain)
  • désespérée d’avoir constamment envie de faire pipi
  • angoissée à l’idée que Chacha se réveille apeuré
  • nerveuse d’être dans un milieu hostile et ne plus rien contrôler (même ma vessie lol)
  • déterminée à passer une nuit de rêve dans cette jungle
  • désireuse de mettre en pratique tout le travail de développement personnel effectué avant ce voyage
  • enchantée par l’efficacité de mes techniques de zénitude
  • contente de réaliser que mes peurs étaient créées de toute pièce par mes pensées négatives
  • satisfaite que mes deux amours dorment paisiblement à côtés de moi
  • fière d’avoir des pensées positives et d’avoir repris confiance en mes capacités d’adaptation
  • éveillée par la chaleur, la pluie, les bruits des animaux et les craquements suspects des arbres
  • amusée de me laisser bercer par la forêt à défaut du hamac
  • sereine d’avoir accueilli toutes mes angoisses
  • confiante en surmontant mes angoisses à l’aide d’une petite séance de méditation  
  • calmée en me concentrant sur ma respiration
  • délivrée en acceptant l’idée d’aller faire pipi au milieu de la forêt le nombre de fois nécessaire
  • émue d’observer les sensations de mon corps à l’écoute du cris du singe hurleur (je sursautais à chaque fois et leur cris me prenaient aux tripes)
  • joyeuse de ressentir cette ambiance si particulière
  • attendrie par Chacha qui cherchait ma main à travers la moustiquaire durant son sommeil (une petite caresse et il enlevait sa main)
  • comblée en écoutant les cris des grillons (je crois que c’était des grillons), le ronflement de certains animaux qui passaient par là (j’ai eu confirmation que ce n’était pas le guide qui ronflait bizarrement mais bien des bruits de tamanoir et d’autres petits amis de la forêt)
  • curieuse lorsqu’un bruit assourdissant à retenti (genre une énorme branche d’arbre ou un animal qui était tombé du ciel)
  • amusée par mon imaginaire qui s’emballait positivement (j’imaginais ma rencontre avec un jaguar)
  • apaisée par le lever du soleil qui mettait fin à cette longue nuit éveillée
  • fière de m’être fait confiance en sachant que j’avais toutes les ressources nécessaires pour palier à n’importe quelle situation
  • réjouie de m’être imprégnée de tout ce qu’il y avait de positif autour de moi
  • heureuse d’avoir fait confiance à mon corps, à mon esprit, à Chacha et à papa
  • reconnaissante d’avoir passé cette nuit en pleine jungle et d’avoir vécu une expérience inoubliable
  • émerveillée de comprendre pourquoi les sorcières et les fées aiment élire domicile en pleine forêt
  • contente d’avoir nourri mon âme au cœur de la forêt amazonienne
  • ravie d’avoir profité de tout ce que la jungle avait à m’offrir

Missions de maman : gérer sa nuit dans un hamac et toutes les autres missions qui lui incombe (voir article Suède)

Moment d’inconfort : dormir mouillée dans mon hamac – sentir les moustiques me piquer à travers le hamac – les piqûres de moustiques – me sentir vulnérable au milieu de la jungle – me faire piquer par une fourmi de guerre – gérer encore et toujours mon mal de fesse dans les transports (heureusement qu’il y a les gilets de sauvetage pour mettre sous mes fesses).

Conversations et remerciements

Merci à notre guide Manuel d’avoir fabriqué une machette en bois à Chacha et un petit bateau en bambou.

Le patron du lodge et nos compagnons de jungle ont remercié et félicité Chacha pour son comportement exemplaire. Bravo Chacha !

Les tops

Notre séjour en pleine jungle

Le crie des singes hurleurs

La forêt amazonienne

Les flops

le Day Tour et ses activités « attrape-touristes »

Bon à savoir

Voyager pour des débutants comme nous : facile car nous avons fait appel à MDM Turismo et IGUANA Tour pour l’organisation de notre séjour donc on s’est laissé guider et transporter.

Voyager avec un enfant : mitigé – Chacha a toujours été bien accueilli au Brésil (Chacha est toujours très admiratif et reconnaissant de voir autant de gens gentils) – facile pour un séjour à Manaus et quelques excursions touristiques aux alentours – Plus difficile dans la forêt amazonienne (longs trajets en voiture et en bateau) – les moustiques peuvent agacer (comme pour les grands) – les cris des singes hurleurs peuvent effrayer ou réveiller facilement un enfant – l’humidité et la chaleur peuvent être difficiles à supporter.

Langues : portugais – anglais

Monnaie : réal brésilien

Moyens de paiement : carte bancaire – espèce – Paypal

Décalage horaire : 6 h avec l’horaire d’été en Suisse

Le tourisme (période COVID ) : le lodge venait d’ouvrir ses portes 2 semaines avant notre arrivée – les touristes brésiliens étaient bien présents durant notre séjour en Amazonie

Les routes : correctes et assez bien éclairées

Sécurité : pas de sentiment d’insécurité – Manaus reste une grande ville et certains quartiers ne donnaient pas très envie de s’y aventurer

Climat : tropical – chaud – humide – température élevée – grosses averses assez courtes

Les fleuves : température chaude – faire attention au courant

Ecologie : aucun déchet présent en forêt amazonienne, ni dans les fleuves – Manaus était relativement propre par rapport au Nordeste mais peut vraiment mieux faire niveau propreté

Coût de la vie : un peu plus cher qu’au Nordeste du Brésil – environ 30% moins cher qu’en France

Coin COVID

Règles sanitaires : identique au Nordeste – lors de l’excursion dans la jungle, aucune règle sanitaire n’était demandée et tous le monde était très heureux car avec l’humidité et la chaleur le port du masque aurait été très difficile – les indigènes portaient des masques lors de leur cérémonie.

Moments inoubliables

Dormir au milieu de la forêt amazonienne

Les sublimes lucioles qu’on a vu le long du fleuve en Amazonie sur notre petite barque lors d’un balade nocturne (Chacha m’a prise dans ses bras et m’a remerciée d’être ici. Il m’a demandé de dire à marraine qu’on surnomme « La Luciole » qu’on avait vu des lucioles !!!)

Vivre ici

Oui : papa dit oui pour vivre en plein cœur de l’Amazonie sur une maison flottante (un vrai paradis isolé) – Chacha dit oui parce qu’il a adoré son séjour en pleine jungle.

Non : maman dit non car c’est un lieu bien trop puissant.

Budget

8 jours pour 3 personnes (2 adultes et 1 enfant)

Coût totale du séjour (hébergements, nourriture, transports terrestres, excursion, activités) : 890 euros (111 euros par jour pour 3 personnes ou 37 euros par jour par personne)

En sus, coût des vols internes pour toute la famille aller-retour : 747 euros (vol aller-retour Fortaleza – Manaus – Fortaleza)

Coût totale du séjour pour toute la famille avec les vols internes inclus : 1637 euros

Phrases mythiques de Chacha

Chacha : maman, dans la forêt amazonienne, il y a des fourmis de guerre ! Elles ont des piques sur le dos et sur les côtés.

Et vous, l’Amazonie vous inspire-t-elle ? Seriez-vous prêt (es) à tenter l’aventure ? En tous cas nous, nous n’avons qu’une seule envie, c’est d’y retourner !!!

Si cet article vous a plu, commentez, partagez et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Une réflexion sur “Chacha en Amazonie (Brésil)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s