Chacha au Pantanal (Brésil)

Amérique du sud, Pays visités

Lors de notre séjour en Amazonie, nous avons fait la rencontre de Charles, directeur de l’agence de voyage RS Turismo. Il a été un de nos compagnons de jungle. Durant ce séjour, nous lui avons fait part de notre envie de visiter le Pantanal, immense paradis écologique. Situé en plein milieu de l’Amérique du sud, cette destination est difficile d’accès.

Nous savions que les réseaux de bus ainsi que les réservations en ligne pouvaient s’avérer compliqués en cette période de Covid. Louer une voiture et se lancer dans la circulation brésilienne ne nous tentait pas des masses. L’idée d’un chauffeur privé dans une destination d’exception nous tentait un peu plus.

Quelques jours plus tard, Charles nous faisait une proposition qui comblait toutes nos attentes. C’est ainsi que 10 jours après notre séjour en Amazonie, nous nous retrouvions dans son van en direction de la zone la plus humide sur terre, véritable paradis pour les amoureux de la faune et la flore. Il sera notre guide et notre chauffeur privé durant 12 jours (du 10 au 21 septembre 2020).

Durant ce séjour, on s’est laissé émerveiller par de sublimes rencontres animalières et on a profité de nombreuses activités. Cette région a été à la hauteur de nos attentes. Nous avons découvert une nature à l’état brut en admirant la savane brésilienne (cerrado) et l’écosystème dense du Pantanal. La chaleur et les animaux ont fait de ce séjour un véritable coup de cœur pour maman !!!

Place au bilan traditionnel :

Souvenir du Pantanal en quelques mots

Anaconda – tuiuiu – jacaré (caïman) – jaguar – loutre – loutre géante – safari – oiseaux colorées – écotourisme – savane brésilienne – bétail – grandes étendues – paysages aquatiques – rivières cristalline – aquarium naturel géant – chutes d’eau – grotte.

Nos bonheurs animaliers

Animaux observés tous en liberté :

Nous avons fait la découverte de 12 animaux emblématiques du Brésil : anaconda – le ara hyacinthe – le jacaré (caïman) – le capibara (le plus grand rongeur du monde) – jaguar avec son bébé (juste aperçu pour maman) – ariranha (la loutre géante) – le morpho (papillon bleu métallisé) – le piranha – le tamanoir – le tatou – le toucan – le tuiui (grand échassier et l’oiseau préféré de maman) .

Voici la liste des autres animaux observés : scorpion – capucin noir – bugio (singe noir) – lobinho (renard gris) – loutre – chauve souris – jaguatirica (ocelot) – cerf du Pantanal (3 espèces différentes) – cutia (petit rongeur) – tamanoir (2 espèces différentes)

Oiseaux observés : le tuiui – martin pêcheur – urubu (vautour) –  tout plein d’autres encore…

Animaux caressés : chat – ara – chiens – poissons – caïmans – serpent (piton et anaconda)

Nos indispensables

Equipements : pantalon – chemise manche longue (contre les moustiques) – veste pour les safaris nocturnes – chaussures de randonnée – maillot de bain – casquette – lunette de soleil

Pharmacie : quelques huiles essentielles Doterra pour le plaisir des sens

Affaires de toilettes : anti-moustique pour les tissus

Affaire manquante dans la valise : chemise pour Chacha

Nos maisons

Genre : hôtel – fazenda

Les conditions : bonnes

Rythme du voyage

Durée des trajet :

  • d’Iguaçu à Bonito, 12 h de van
  • Bonito, 2h de van par jour pour se rendre aux activités (1h aller et 1h retour)
  • de Bonito à Miranda 2h15 en van
  • de Miranda à Corumba, 2h30 en van
  • Transpantaneira (MS-228 et MS-184) avec retour à Corumba, 8 h en voiture de location
  • de Corumba à Guaira, 12h en van

Lieu et durée du séjour :

  • Bonito, hôtel Bonsaï, 6 nuits
  • Miranda, Fazenda San Francisco, 2 nuits
  • Corumba, hôtel Nacional Corumba, 2 nuits
  • Guaira, hôtel Ilha Grande, 1 nuit

Mode de réservation : pas de réservation de notre part car inclus dans le package

Mode de vie : aventurier – écotourisme

Distractions et activités

1er jour :

  • voyage en van de Foz do Iguaçu à Bonito
  • admirer le cerrado (la savanne brésilienne)
  • surpris par le nombre de vaches à bosse croisés durant le voyage (animal très résistant à la chaleur et aux moustiques)
  • découverte de notre hôtel Bonsaï à Bonito
  • câlin à chichi le chat

2ème jour : visite de la grotte de São Miguel et rafting Rio Formoso

  • visite de la « Gruta de São Miguel » (emmené par un guide, on s’enfonce dans la forêt, on chemine sur des ponts en bois pour atteindre l’entrée de la grotte avec un casque, une lampe torche et les moucherons insupportable)
  • découverte de formation géologique datant de plus d’un million d’années
  • rencontre avec des chauve-souris et du reste de leur repas au sol (petit os de crane de rongeur et bien d’autres petit animaux)
  • promenade et rafting léger en bateau sur le Rio Formoso
  • descente de 3 petites cascades en bateau
  • bataille d’eau avec les occupants des autres bateaux
  • pagayer tranquillement et admirer la faune et la flore local
  • baignade dans la rivière (froide)
  • projet Jiboia (le responsable nous parle pendant 1h30 de sa passion pour les pitons et l’utilité d’en faire un commerce légal… il ne nous a pas convaincu)

3ème jour : Boca da Onça

  • promenade de 5h, accompagnée d’un guide local, dans le parc avec la possibilité de se baigner dans la rivière (gelée) et les 7 cascades
  • baignade pour Chacha et papa (activité beaucoup trop longue pour maman qui n’a pas voulu mettre un doigt de pied dans l’eau car trop froide)
  • bon repas à la clé
  • dégustation de glaces artisanales

4ème jour : Balnéario do sol

  • bronzage
  • baignade (eau toujours très froid) au milieu des poissons
  • admirer la rivière pleine de poissons
  • vivre un moment paisible au milieu des touristes brésiliens

5ème jour : Rio da Prata (on a adoré) et visite de la grotte des aras

  • snorkeling dans une rivière vierge de toute pollution (crème solaire et anti-moustique interdits)
  • se laisser porter par le courant de la rivière et observer des milliers de poissons d’eau douce
  • gérer l’eau très fraiche (heureusement on a une combinaison de plongée)
  • se baigner dans un aquarium naturel géant aux eaux cristallines et translucides
  • admirer la grotte des aras

6ème jour :

  • repos des aventuriers
  • devoir
  • piscine

7ème jour : Fazenda San Francisco

  • voyage de Bonito à Miranda
  • promenade en bateau dans la réserve de la Fazenda
  • rencontre avec les jacarés de la Fazenda
  • observation des oiseaux du Pantanal
  • assister à la pêche de piranha pour alimenter le jacaré
  • voir les oiseaux attraper les poissons dans la rivière
  • faire un safari nocturne et voir une dizaine d’animaux sauvages

8ème jour :

  • safari matinal et rencontre avec une dizaine d’animaux
  • promenade sur une passerelle pour découvrir la faune et la flore sauvage du Pantanal
  • safari nocturne et rencontre avec plein d’animaux sauvages

9ème jour :

  • promenade en bateau
  • observation des loutres
  • observation des oiseaux du Pantanal
  • transport de Miranda à Corumba
  • sauvetage de l’anaconda
  • baignade dans la piscine de l’hôtel

10 ème jour :

  • rouler sur la transpantaneira
  • voir plein d’animaux sauvages
  • prendre un ferry
  • manger dans un restaurant au milieu de nulle part avec plein d’animaux
  • barbecue à l’hôtel
  • baignade à l’hôtel

11ème jour :

  • passage frontière bolivienne pour nous rendre dans un grand marché artisanal (fermé)
  • transport en van jusqu’à Guaira 12 h

12ème jour :

  • Transport en direction d’Amestista do Sul, 10h de route

Nos difficultés rencontrées

  • rouler sur la transpentaneira durant 7h (coincé comme des sardines à l’arrière avec les deux guides à l’avant) dans une petite voiture, à 30 km/h sur un chemin cahoteux
  • voir un capibara blessé au cou au milieu de la transpantaneira (surement mordu par un jacaré d’après les guides)
  • voir un anaconda blessé sur la route
  • attraper l’anaconda susmentionné par la queue sans se faire mordre afin de le mettre sur le bas côté (bravo papa)
  • voir des jacarés (caïmans) brûlés, dû aux incendies, sur le bas côté de la route
  • voir la végétation brulée par les incendies récents
  • sentir l’odeur des cadavres d’animaux
  • voir un jacaré mort avec la queue coupée (surement tué par les humains) gisant au milieu d’un marais
  • constater une fois de plus la sécheresse exceptionnelle de cette année
  • voir une dizaine de camion transportant le bétail à l’abattoir sur la transpantaneira un samedi… Je n’imagine pas la semaine !!!

Nos petites victoires

  • voir les animaux dans leur milieu naturel (il sied de préciser que les animaux sauvages vus dans la Fazenda sont libres et sont venus de leur plein grés. Ils ne sont pas nourris par la Fazenda)
  • constater par nous-même les lois de la nature
  • voir Chacha se dépasser et oser faire du snorkeling, Waouuuuuu Bravo !!!

Coin culinaire

Bonito : repas du midi au restaurant compris dans le prix des activités – repas du soir au restaurant à nos frais (attention, les plats sont souvent servis pour 2 personnes) – on s’est parfois retrouvés avec des portions énormes de nourriture – coup de cœur pour les glaces artisanales de « SORVETE ASSADO » plus précisément au parfum Jaracatia.

Miranda : buffet à volonté à la Fazenda avec des produits de leur ferme, compris dans le package. Pas très varié mais bon.

Corumba : barbecue offert par Charles – repas dans la fazenda São João durant la transpantaneira

Sur les routes : pour nous végétariens, manger un petit truc rapide dans un snack ou un restaurant routier n’a pas été chose aisée. Il propose essentiellement des beignets à base de viande. On s’est rabattu sur des sandwichs au jambon auxquels on enlevait le jambon pour le donner aux chiens errants.

Dans les supermarchés : nous avons eu beaucoup de peine à trouver de quoi faire des petits sandwichs à Chacha. Les portions dans les emballages de fromage et de charcuterie sont énormes (surtout pour l’appétit d’oiseau de Chacha). Le choix des fromages est peu varié et il n’a pas vraiment de goût. Le pain proposé est bien souvent du pain de mie ou brioche bien sucré.

Sinon, on a adoré manger les ananas, les bananes, les citron vert, les patates douce, poivron, tomates, carottes, aubergine, courgette, courge (miam, super bonne), oignons, riz, haricot (feijao) et bien sur des œufs pratiquement au quotidien.

Coin lessive

Lessive à la main durant tout le séjour (le linge a très vite séché grâce aux 40 degrés de température extérieure)

Coin Feng Shui et déco

J’ai adoré la déco de la Fazenda, les objets en terre cuite du Pantanal et bien évidemment les petits mots positifs qu’on retrouvent un peu partout dans les restaurants et les hôtels !

Variation du poids de nos sacs à dos

Plus de poids : un pot et une décoration mural en terre cuite – des cartes éducatives de la faunes du Pantanal – un carnet éducatif et des crayons pour Chacha

Moins de poids :

Chacha

Ecole : achat d’application pour tablette pour apprendre les maths et le français en souhaitant mettre à profit les longues heures de transport (Madame Mo – Noons) – éducation sur la faune et la flore du Pantanal (voir photo ci-dessous)

Jeux : chercher les animaux dans la nature – caresser les poissons – Nintendo Switch durant les transports – donner à manger aux poissons – parti de carte Pokémon avec papa

Humeur de Chacha : émerveillé par tous ces magnifiques poissons – passionné par les animaux sauvages – ébloui par les aras – touché par le courage de papa au moment du sauvetage de l’anaconda – décontracté dans les rivières – fasciné par les poissons durant le snorkeling – heureux d’avoir perdu deux dents durant ce séjour – encore plus heureux d’avoir reçu plein de soussous après le passage de la petite souris

Missions de Chacha : ne pas toucher les animaux – être motivé et pas désagréable au moment de faire les devoirs (pas toujours mission accompli)

Moment d’inconfort : se faire mordre superficiellement par un poisson – ne pas réussir à rester éveillé durant le safari nocturne (pas réussi les 2 soirs) et s’en vouloir de ne pas avoir vu le jaguar et un serpent

Papa

Humeur de papa : captivé par la vie sauvage – touché par l’anaconda blessé au milieu de la route – rassuré d’avoir mis l’anaconda déjà un peu blessé sur le bas côté de la route en lui évitant une mort atroce – fier d’avoir eu le courage de sauver ce serpent – plein de gratitude pour toutes les rencontres animalières – attristé par les incendies – chagriné par la sécheresse

Missions de papa : traducteur – photographe – gérer les réseaux sociaux – tendre la corde pour le linge – faire le Macgyver au quotidien – corriger les articles de maman

Moment d’inconfort : se faire piquer par une tique à Bonito (aïe que ça lui a fait mal quand je lui ai enlevée) – rester 4 jours avec un bout de coquillage pointu dans le talon (maman a cru avoir tout enlevé mais il en restait un petit bout) – transpirer à grosse goute à Miranda

papa en pleine action

Maman

Humeur de maman : fascinée par la connexion qui existe entre moi et Chacha (pour le meilleur et pour le pire) – transportée par la beauté des poissons durant le snorkeling – aux anges en goûtant les délicieuses glace au parfum de Jaracatia – transportée de joie lors des rencontres animalières – pleine d’affection envers les chiens errants

Missions de maman : faire l’école à Chacha – faire les valises – faire la lessive – gérer l’administratif de la vie en France et en Suisse (problème de courrier toujours pas résolu) – envoyer des messages tous les jours à mamie Portugal pour la rassurer

Moment d’inconfort : crispée par le manque d’envie de Chacha pour les devoirs – désespérée en voyant l’anaconda blessé au milieu de la route – effrayé en voyant papa prendre l’anaconda par la queue – angoissée durant la soirée en pensant que papa aurait pu se blesser lors du sauvetage – démunie en voyant le capibara blessé au cou – chagrinée par les carcasses d’animaux et les dégâts causés par les incendies – fatiguée par les longs trajets – lassée de regarder papa et Chacha se baigner dans l’eau gelée (journée Boca da Onça) – impatiente de finir la visite de la grotte car n’aime pas les grottes

maman en total contemplation du Pantanal

Conversations et remerciements

Remerciement à M. Astacio. Il a un passe-temps très sympathique. Il appelle les caïmans pour leur donner à manger et leur faire des câlins. Il a appelé une dizaine de Jacarés et nous a invités à les caresser (moment inoubliable).

Les tops

  • safaris avec la meilleure guide de la Fazenda (surnommée : oeil de lynx)
  • Snorkeling
  • dégustation de glaces artisanales
  • la météo

Les flops

Le marché en Bolivie fermé

Bon à savoir

Voyager pour des débutants comme nous : très facile si vous faites appel à une agence – beaucoup plus difficile si vous faites le séjour par vos propres moyens – toutes les activités doivent être réservées et payées à l’avance – le nombre de touristes est limité par jour – les distances sont longues et fatigantes entre chaque ville – chaque activités est éloignés des villes et pour la plupart, il faut être accompagné d’un guide.

Voyager avec un enfant : facile à Bonito car cette ville propose beaucoup d’activités accessible aux enfants même en bas-âge – mitigé à Miranda dans la Fazenda à cause des moustiques et la chaleur qui peut être difficile à supporter – pas facile durant la transpantaneira car le trajet est long et on y voit beaucoup d’animaux morts sur le bord de la route – ce voyage reste idéal pour des enfants passionnés par la faune et la flore (Chacha était au paradis).

Langues : portugais – rares sont les personnes qui parlent l’anglais (peut-être plus de chance avec l’espagnol)

Monnaie : real brésilien

Moyens de paiement : espèce et carte de crédit

Décalage horaire : 6 heures avec la Suisse durant l’heure d’été

Le tourisme (période COVID ) : étonnement, nous ne nous sommes jamais sentis seuls au monde durant ce séjour – il y avait toujours des touristes brésiliens au RDV (nous sommes contents d’avoir visité la Fazenda durant cette période car elle semblait attirer énormément de touristes en temps normal au vu des installations et du nombre de véhicules aménagés pour les safaris).

Les routes : bonne mais peu nombreuse, résultat une tonne de camion à dépasser et les trajets se font relativement lentement.

Sécurité : aucun sentiment d’insécurité sauf peut-être à Corumba au passage frontière avec la Bolivie ou il faut être prudent – nous étions accompagnés de Charles et d’un guide local donc aucune inquiétude nous concernant.

Climat : chaud, chaud et chaud (trop bien pour maman)

Les fleuves et rivières : froide, cristalline, magnifique, remplie de poissons d’eau douce

Ecologie : destination très écologique et propre (petit bémol pour Corumba) – très grande sècheresse cette année au Pantanal

Coût de la vie : environ 20 à 15 % moins cher qu’en France

Coin COVID

Règles sanitaires : masques – distanciations sociales (très difficile à supporter le masque pendant les fortes chaleurs) – prise de température – désinfection des mains

Conséquences économiques : pas d’appréciation

Moments inoubliables

  • safari nocturne avec « œil de lynx »
  • sauvetage de l’anaconda
  • câlins au caïman

Vivre ici

Oui : oui pour maman durant sa retraite mais uniquement durant la saison sèche – oui pour papa – oui pour Chacha.

Non :

Budget

12 jours pour 3 personnes (2 adultes et 1 enfant)

Coût total du séjour (hébergements, nourriture, transports terrestres avec guides privée durant tout le séjour et activités) : 2126 euros (193 euros par jour soit 64 euros par jour par personne).

Phrases mythiques de Chacha

Chacha : papa, est-ce que le cerf du Pantanal à un nid ou il n’a pas de maison ?

Papa : il n’a pas de maison !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s