Chacha au Costa Rica 1/2

Amérique centrale, Pays visités

1ère partie du séjour : Tortuguero – Turrialba – Caraïbe Sud – Arenal / Sarapiqui – Rincon/Tenorio – Guanacaste

Après nos aventures rocambolesques en Colombie, le Costa Rica est tombé à pic dans notre itinéraire. Cela fait maintenant 6 mois que nous voyageons. Nous avons vu et testé plein de choses. A présent, nous savons exactement ce qui nous met en JOIE !!! Et on vous le dit haut et fort, le Costa Rica a comblé toutes nos attentes.

Ce fut un réel plaisir de prendre un grand bain de nature, retrouver notre autonomie avec une voiture de location, observer plein d’animaux sauvages en liberté, retrouver des campagnes verdoyantes, sillonner un pays propre (même sur la côte caraïbe) et vivre au rythme d’une quiétude générale avec une population chaleureuse. Aucune fausse note où presque…

Durant notre séjour, nous avons du revoir encore à la baisse nos exigences dans nos logements afin de rentrer dans notre budget. Qu’importe, se ressourcer au contact de la nature et des animaux, c’est juste magique ! On oublie tout et on savoure le séjour.

Place au traditionnel bilan de nos 3 premières semaines au Costa Rica (du 7 décembre au 26 décembre 2020) :

Souvenirs en quelques mots

Ratons laveurs – paresseux – agoutis – campagnes verdoyantes – superbes montagnes – pluie – basiliques Jésus Christ (lézards qui marchent sur l’eau) – Jaguar Rescue Center – Tortuguero – arbres gigantesques – végétation luxuriante – 4×4 – routes cahoteuses – volcans – jungle – mer – soleil – vie de la ferme – plages – paysages variés – ticos chaleureux – paradis des animaux – quiétude – Rio Celeste – parcs nationaux – ponts suspendus – fougères arborescentes – Noël

Nos bonheurs animaliers

Animaux observés : crocodiles – caïmans – paresseux – plein d’oiseaux magnifiques dont plusieurs espèces de aras et de toucans – iguanes – lézards – basiliques Jésus Christ – chenilles – ratons laveurs – chauves-souris – papillons dont les grands papillons bleus (Morpho) – serpents dont un venimeux – écureuils – poissons – plein d’araignées – grosses sauterelles – criquets – geckos – les grandes processions de fourmis portant d’énormes morceaux de feuilles dans leur mandibules – animaux de la ferme – tortue – agoutis – singes – Bernard l’ermite – crabes – termites – plein d’insectes bizarres – 7 espèces différentes de grenouilles dont une venimeuse – tapirs – aigles

Animaux caressés : chiens (très gentils mais assez craintifs) – chats – grenouille (non toxique et avec un guide) – criquet

toutou de l’hostel Aracari 😍

Nos indispensables

Equipements : privilégier les chaussures fermées lors des visites dans les parcs nationaux

  • Tortuguero – Sarapiquí – Arenal : total équipement de pluie
  • Turrialba / Irazu : équipement contre le vent et le froid près des volcans (15 degrés ça va…)
  • Cahuita / Rincón de la Vieja / Tamarindo : total équipement pour le soleil et la chaleur

Pharmacie : huiles essentielles Doterra One Guard au quotidien

Affaire manquante dans la valise : bottes de pluie et poncho – jumelles pour observer les animaux – appareil photo avec un méga zoom pour photographier la faune sauvage

tenue de combat oblige…

Nos maisons

Genre : lodges – cabinas – auberges – chambres d’hôtes – hôtels – Bed & Breakfast

Les conditions : rustique – confort souvent sommaire – assez vieillot – parfois fenêtres sans vitre avec moustiquaire – pas de volets – store occultant parfois ou juste des rideaux – pas de baignoire – pas souvent le petit-déjeuner compris – lit double très souvent petit ne permettant pas de dormir à 3 – mobilier au bois très foncé – cuisine commune assez bien équipée – souvent pas de TV – pas toujours de climatisation mais un ventilateur

Rythme du voyage

Durée des trajets et moyens de transports : trajets assez courts de maximum 3h30 en voiture de location (Chacha en profite pour récupérer des randos 😅)

  • Alajuela – parking de la Pavona, 3h en voiture
  • embarcadère de la Pavona – Tortuguero, 1h en bateau l’aller et 1h le retour
  • la Pavona – Turrialba, 3h en voiture
  • Turrialba – Cahuita, 3h en voiture
  • Cahuita – Puerto Viejo de Sarapiquí, 3h30 en voiture
  • Puerto Viejo de Sarapiquí – Arenal El Castillo, 2h en voiture
  • Arenal – volcan Tenorio, 2h en voiture
  • Volcan Tenorio – Rincón de la Vieja, 2h10 en voiture
  • Rincon de la Vieja – Potrero, 2h20 en voiture
  • Potrero – Tamarindo, 30 min en voiture

Lieu, durée du séjour et appréciation : on alterne les types de logement et on essaie de prévoir 2 nuits par semaine dans un cadre plus confortable

  • Alajuela, 1 nuit, Villa Pacandé (plus : pas cher, bon petit déjeuner ; moins : extrêmement vétuste, toiles et araignées plein le jardin, confort très sommaire)
  • Tortuguero, 3 nuits, Aracari garden hostel (plus : pas cher, cuisine commune, espace commun, eau bien chaude, les chiens, le guide Israël ; moins : confort sommaire, sombre)
  • Turrialba, 2 nuits, Guayabo lodge (plus : chambre spacieuse, douche bien chaude, emplacement idéal pour la visite des volcans, très bon petit déjeuner, repas excellent, participer à la vie de la ferme ; moins : pas de chauffage (on s’est caillé), se faire réveiller par une meute de coyote qui hurle)
  • Cahuita, 3 nuits, Secret Garden 💚 (plus : pas cher, bon emplacement, couple de propriétaire français très accueillant, touche de modernité appréciable, cuisine commune bien équipée, animaux visibles dans le jardin ; moins : pas de porte pour la salle de bain et toilette donc pas d’intimité et un peu gênant parfois (la musique est de mise 💩 🙉 😂))
  • Puerto Viejo de Sarapiquí, 2 nuits, Ara Ambigua Lodge 💚💚(plus : belle réduction Booking, chambre spacieuse, jolie vue, literie très confortable, très bon petit déjeuner, restauration excellente et pas cher, observation de nombreux animaux dans l’enceinte du complexe ; moins : les moustiques du restaurant 🦟😬)
  • Arenal El Castillo, 3 nuits, Essence Arenal and Spa (plus : pas cher, restauration de qualité avec les produits du jardin, chambre spacieuse avec une jolie vue ; moins : aucune insonorisation ni isolation (bruyant et froid), pas de ménage quotidien, aucune protection entre le matelas et le drap housse tout fin, propreté qui laisse à désirer)
  • Rincon de la Vieja, 2 nuits, Vida Adventura Ranch 💚(plus : appartement spacieux, cuisine équipée, literie confortable, extérieure agréable, chiens trop chou ; moins : insonorisation)
  • Potrero, 1 nuit, Hotel Bahia Esmeralda (plus : cadre sympathique, piscine agréable, literie confortable, clim et ventilateur ; moins : ambiance peut conviviale, personnel peu chaleureux qui parle anglais alors qu’on fait l’effort de parler espagnol)
  • Tamarindo, 2 nuits, Tee-k Lodge 💚💚 (plus : famille française propriétaire du Bed & Breakfast super sympa, cadre très agréable pour passer les fêtes de Noël, chambre spacieuse et bien décorée, literie très confortable, climatisation, ventilation, bon petit déjeuner, belle et grande piscine à débordement, beau jardin, terrain de badminton, possibilité de jouer à la pétanque, deux chiens et un chat trop choux)
la planification

Mode de réservation : Booking pour les hébergements (assez à l’avance pour une fois) – site ToutCostaRica (super efficace et donne de très bons conseils personnalisés pour peaufiner l’itinéraire et bénéficier de rabais en prenant la carte premium pour les activités et les logements) – ToutCostaRica pour la voiture de location – on ne réserve jamais plus de 3 jours dans le même établissement ce qui permet de garder une propreté optimale dans nos logements (le nettoyage quotidien des chambres n’est pas souvent de rigueur au CR)

Rythme de vie : rythme assez soutenu mais pas fatiguant – on marche beaucoup – on contemple tout – on admire ce pays tout propre 😳 – on privilégie une visite de parc tous les deux jours pour économiser les forces de Chacha

Distractions et activités

Tortuguero : pura vida et pura pluie 😅☔ (avis mitigé)

  • balade en canoë pendant 3h à observer les animaux avec notre guide Israël (petite ressemblance avec l’Amazonie ❤️)
  • promenade dans le parc national (boueux, d’énormes flaques d’eau, un peu flippant et très sombre sous la pluie, qualité du sentier très décevante pour le prix de l’entrée 😕)
  • jouer avec les enfants et la famille d’Israël (top)
  • peaufiner notre itinéraire et réserver nos futurs logements
  • observation animalière de 2h30 durant la night walk avec Israël (fabuleux ❤️)

Turrialba : paysage qui vaut le détour

  • visite de 3h à la ferme Monteclaro à cheval pour Chacha et à pied pour les grands (très agréable)
  • voir un arbre qui fleurit la nuit
  • entendre les cris et voir des traces récentes de coyotes et bébés coyotes (fascinant)
  • visite du volcan Irazu (un flop 😒, les lagunes des cratères étaient asséchées)
  • randonnée guidée de 3h dans le bosque quemado (belle rando vivifiante, campagne ravissante❤️)
  • observer les ticos pique-niquer au bord des routes en campagne 😊
  • participer à la vie de la ferme de notre lodge en nourrissant les veaux (plein de douceur ❤️)

Cahuita : village zen et parcs agréables

  • visite guidée du Jaguar Rescue Center et y voir un bébé écureuil avec une collerette, des bébés paresseux et des bébés ratons laveurs dans l’infirmerie et quelques autres animaux dans le parc (touchant ❤️)
  • randonnée dans le parc de Gandoca-Manzanillo (sauvage, vivant, paysage de carte postale)
  • observation de nombreux animaux (exaltant❤️)
  • visite du parc Cahuita (facile d’accès pour les enfants, un peu trop longs pour le traverser du Nord au Sud avec Chacha, on a du faire demi tour 🥵)
  • baignade dans la mer agitée des Caraïbes

Puerto Viejo de Sarapiquí : Pura Vida et Pura Pluie ☔, belle région

  • randonner dans le parc Tirimbina (sentier et parc au top ❤️)
  • traverser le pont suspendu le plus long du CR sous des trombes d’eau
  • observer de magnifiques oiseaux et une rénette aux yeux rouge dans notre hôtel 💛

Arenal El Castillo : Pura Vida et Pura Pluie, paysage et volcan somptueux

  • Trail Volcan Arenal 1968
  • manger en compagnie d’oiseaux chipeur de nourriture
  • Night Experience Natura Eco Park (mitigé, point positif : belle observation d’animaux sauvages en liberté ; points négatifs : présence d’animaux en cage dans le parc – le guide tentait d’exciter les animaux pour obtenir une réaction de leur part et nous vendre des sensations fortes à l’américaine 😤 – activité trop chère)
  • manger avec une famille de voyageur au long cours « les petits bouts du monde » (super sympa)

Volcan Tenorio : végétation tropicale exubérante et luxuriante

  • visite du parc national
  • admirer la cascade du Río Celeste et son eau bleu turquoise ❤️ (Waouhhh)
  • observer l’arbre de la paix (impressionnant)
  • s’extasier devant la végétation et les fougères arborescentes (la plus belle forêt du CR pour maman)

Volcan Rincon de la Vieja : ludique et instructif

  • visite du parc national (top pour les garçons, un peu moins inspirant pour maman)
  • observer des lagons de fumerolles et de boues ainsi qu’une belle cascade

Tamarindo : petite ville en bords de mer touristique

  • farniente dans notre B&B à profiter de la piscine et jouer au badminton
  • passer un super Noël en intimité et jouir du B&B pour nous tout seul

Nos difficultés rencontrées

  • la pluie : passer 50h sous la pluie de Tortuguero – 24h à Puerto Viejo de Sarapiqui – 48h à Arenal
  • les réservations : passer une journée à chercher des logements convenables et pas hors de prix pour le reste du séjour (grosses difficultés pour Tamarindo à Noël et Samara pour le nouvel an)
  • les activités : très déçu d’annuler notre tour sur la noix de coco à Tortuguero pour cause d’intempérie et un peu déçu par la night Expérience Arénal fortement recommandée par ToutCostaRica (chère et quelques animaux en cage)
  • l’itinéraire : l’émerveillement devant la carte du monde n’est plus la même en temps covidien. Nous avons passé des heures à nous questionner sur la suite du voyage. Ou va t’on et pourquoi on y va ????
  • la conduite : garder un œil sur les superbes paysages et l’autre sur la route et les nids de poule n’a pas été chose aisée pour papa en conduisant 😅

Aparté sur les toilettes en Amérique latine : voilà 5 mois que nous voyageons à travers l’Amérique latine et voilà également 5 mois maintenant que l’on ne peut pas jeter le papier toilette dans la cuvette mais bien dans la poubelle prévue à cet effet. Les eaux usées ne sont pas traitées et le papier entraîne des bouchons. La difficulté ? Ben perdre 37 et 38 ans de bonnes habitudes !!! D’ ailleurs papa ne s’y fait toujours pas, partant de l’idée que si son 💩 passe tout passe. Pour ma part, la difficulté réside plutôt dans les toilettes publics dans lesquelles les poubelles sont parfois remplies et souvent sans couvercle… Je vous laisse imaginer la scène 😅. Voilà vous êtes prévenus !!! Heureusement, les toilettes au CR sont toujours très clean 😉

Nos fausses bonnes idées

Réserver un certain nombre de logements à l’avance sur le site Booking en mentionnant par mégarde un âge erroné pour Chacha soit moins d’un an au lieu de 6 ans (résultat, nous avons dû envoyer un message à chaque hôtel pour connaitre le prix exact à payer, on s’est fait taxer d’environ 10 dollars de plus par nuit et on s’est rendu compte que certains logements n’étaient plus aussi bon marché que prévu 😕)

Nos petites victoires

  • Jaguar Rescue Center : en 6 mois de voyage, nous n’avions pas encore trouvé de refuge animalier convaincant. Et bien c’est chose faite au Costa Rica !!! Lors de la visite du Jaguar Rescue Center, nous avons trouvé un centre animalier qui fait tout son possible pour sauver et relâcher les animaux dans les plus brefs délais. Ce n’est pas un zoo déguisé comme nous avons pu le constater dans d’autres établissements. Ce centre fonctionne grâce au travail de volontaires qui viennent du monde entier (plus que 7 volontaires contre 70 avant le Covid). Bravo pour leur magnifique travail 👏 !
  • les animaux : observer des animaux sauvages en liberté chaque jour !!! Quel bonheur de voir nos regards ébahis devant tous ces animaux. Merci l’univers 🙏
  • la nature : pas un jour passé sans prendre un grand bain de verdure
  • la motivation : retrouver notre sensation de liberté et vivre pleinement notre tour du monde animalier
  • inspiration : nous allons tester un autre mode de voyage pour notre future destination (plus d’infos en bas dans l’article)
  • gratitude : ressentir de la gratitude pour tout et rien chaque jour 🌟
  • énergie : pour la première fois depuis le début de notre long voyage, Chacha marche tous les jours sur de longues distances sans rechigner et sans l’aide de papa – comme quoi, il est vraiment dans son élément au CR
bébé paresseux du Jaguar Rescue Center

Coin culinaire

Restaurants : pour info, les sodas sont des petits restaurants locaux gérer par des ticos (costaricains natifs) – le petit soda à l’entrée du parc national Tenorio nous a servi un casado végétarien excellent et pas cher – nous avons apprécié la pizza gigantesque et pas très cher du restaurant du Ara Ambigua Lodge. Ne l’ayant pas fini, le serveur nous l’a gardée au frais pour le lendemain 🙏 (surprenant mais sympathique) – le restaurant Yellow Bark de la Fortuna propose des bons burgers végétariens pour pas très cher – nous avons aimé la soupe Aztec végétarienne du Guayabo lodge mais les plats sont chers

Nourriture : on privilégie les repas préparés par nos soins lorsqu’une cuisine commune est à notre disposition – on se régale avec les frites de manioc et les Patacones de papa 😋 – repas de Noël : pour l’occasion, on a fait chauffer la carte bancaire en faisant nos courses dans une épicerie italienne (miam tellement bon) – pâtes à l’arrabiata avec carottes oignons et parmesan avec Pandoro et ananas en dessert (simple mais tellement bon 😋)

Green attitude : très facile de manger végétarien

Eau : potable mais on n’a pas tenté le diable sauf dans les logements qui précise que l’eau est potable – eau en bouteille (achetée en bidon de 6 litres) et purificateur MSR (l’eau à parfois mauvais goût même après la purification)

Spécialités culinaires : casado végétarien (plat à base de riz, haricot rouge ou noir, poivron vert, oignon, tomate) servi à tout moment de la journée – petit déjeuner costaricain : riz mélangé avec des haricots noirs, œufs brouillés et pain de mie

Pizza taille familiale du restaurant Ara Ambigua Lodge

Coin lessive

Lessive à la main à Tortuguero – lessive en laverie à Cahuita – lessive en laverie à Potrero (on a bien galéré pour trouver les laveries car les explications costaricaines ne sont pas très claires 😅)

Coin Feng Shui et déco

Pas du tout inspirée et charmée par l’architecture, le mobilier en bois foncé et la déco costaricaine assez kitsch. Il y eu tout de même quelques belles découvertes comme ce restaurant ci-dessous.

restaurant de la ferme Monteclaro

Variation du poids de nos sacs à dos

Plus de poids : souvenir acheté au Jaguar Rescue Center : peluches raton laveur et crocodile (cadeau de Noël) – 4 dessous de verres – anti-moustique – puzzle paresseux / achats de Noël : Paper Mario The Origami King – The Legend of Zelda Link’s Awakening pour jouer sur la Nintendo Switch Lite

Moins de poids :

Chacha

Ecole : Chacha continue son apprentissage de la lecture avec plus de confiance et de plaisir – bonne compréhension des mathématiques – excelle en écriture attachée – il apprécie les leçons de « maître Lucas » sur YouTube

Jeux : dessiner – colorier – jouer à la petite voiture lego, à la Switch et à la tablette avec les enfants de Tortuguero – chasser les braconniers fictifs avec des bouts de bois qui font offices de bazooka pour protéger la nature – lancer avec son pied des morceaux séchés de bouse de vache en visant maman (idée de papa bien sûr) – jeter des cailloux dans les rivières – châteaux de sable – faire le guide dans les parcs nationaux – fabriquer des décorations de Noël – jouer au foot avec une noix de coco – danser chaque jour – jouer avec les filles de Sophie – jouer des heures avec une noix de coco dans la chambre d’hôtel – décorer et colorier une noix de coco en guise de boule de Noël – très heureux de ses cadeaux de Noël pour jouer à la console (promis, on essaie vraiment de ne pas en faire un geek 😅🎮)

Humeur de Chacha : fier d’avoir trouvé plein d’animaux très bien cachées dans la nature (grenouilles, bébé serpents, oiseaux) – enjoué durant tout le séjour – nous dire à plusieurs reprises que les jours passés au Costa Rica sont les plus beaux depuis le début de notre périple

Missions de Chacha : ne pas toucher les animaux ni la végétation – être en mode « œil de lynx » (mission réussi 👏) – arrêter les jeux et les écrans dès que l’alarme des 20 min retentit

Moment d’inconfort : flippé de dormir à la villa Pacandé accompagnée de ses nombreuses et grosses araignées – les piqûres de moustiques et les cicatrices qui vont avec (surtout sur les mollets) – écoeuré par l’odeur du souffre du volcan Rincon de la Vieja

Papa

Humeur de papa : au beau fixe durant tout le séjour

Missions de papa : excellent guide animalier – traducteur – cuisinier – photographe – vidéaste – guide au quotidien – Mcgyver au quotidien – gère les réseaux sociaux – gère les formalités d’entrée et sortie du pays

Moment d’inconfort : se faire piquer le doigt de pied à Potrero par un insecte indéterminé (aïe papa a eu bien mal et a bien flippé) – se prendre un coup de jus en branchant les plaques électriques pour cuisiner à Tamarindo

papa au volcan Irazú

Maman

Yoga : 6 (pas inspirée par la pluie, l’humidité et surtout la vétusté de nos logements)

Humeur de maman : comblée en voyant tout plein d’animaux sauvages – vivifiée par toute cette végétation luxuriante – hallucinée par tous ces changements de décors, de climats avec toujours autant de beauté partout – contente de nourrir des chiens (maigres et affamés) dès que possible – très heureuse de passer Noël tranquille, en toute intimité et dans un bel endroit au calme

Missions de maman : coiffeuse (pauvre papa et Chacha 😅) – gérer toute la logistique et les réservations – gérer notre itinéraire – infirmière de la famille

Moment d’inconfort : se faire dévorer par les moustiques lors de notre rando dans le parc Tortuguero – flipper dans le sentier sombre et dense du Jaguar Trail dans le parc Tortuguero et faire demi tour – glisser sur un caillou et tomber au Guayabo lodge (résultat: mal aux doigts pendant quelques jours en faisant mon yoga) – faire une rando en tong dans le parc Cahuita et trouver le temps long (mal chaussée et grosse chaleur) – se faire piquer par un insecte indéterminée et se retrouver avec une plaque rouge de la taille d’une pièce de 5 CHF sur le bras

maman en extase devant la cascade du Rio Celeste

Réflexions du moment

  • Suite du voyage ? Je crois qu’on a fait un peu le tour du voyage en mode sac à dos. Viens également le moment d’aller à la rencontre de nouvelles cultures, d’entendre une autre langue que l’espagnol, apprendre encore plein de nouvelles choses – Pourquoi pas tester le slow travel en louant un airbnb durant un mois ? Un véritable défi que de retrouver une vie sédentaire quelques temps dans un pays inconnu – on a pris une année sabbatique pour tenter de nouvelles expériences alors pourquoi pas celle-ci ? Pour cela, nous avons besoin d’un pays francophone car je ne suis pas douée en langue étrangère. J’ai envie de retrouver des conversations normales sans l’aide de papa et une pseudo vie sociale. On laisse un peu de suspens avant de vous donner le nom du pays choisi 😅
  • Corcovado ? pas Corcovado ? Ce parc n’est pas conseillé pour de jeunes enfants (il n’indique pas d’âge) car la randonnée dure 4 ou 5h et il y fait très chaud et humide (pas loin de 40°C). Notre inquiétude est de savoir si le terrain est facile ou s’il y a des dénivelés. On vous laisse patienter jusqu’au prochain article pour connaitre notre décision.
  • Noël au soleil ? Noël au soleil, à l’autre bout du monde, sous 34 degrés, sans les proches, l’ambiance n’est pas du tout pareil. D’ailleurs, on a réalisé assez tard que c’était bientôt Noël !!! Et j’avoue que ce n’est pas les quelques décorations de Noël assez Kitsch du Costa Rica qui nous ont rappelé cette fête si magique habituellement. Je vais devoir ouvrir encore un peu plus mes chakras pour apprécier Noël en été. Pour moi, rien ne vaut la magie de Noël en hiver, avec nos proches, au froid, sous la neige de préférence et entouré de sublimes décorations. Toutefois, ce fut agréable de ne pas subir l’aspect commercial de cette fête avec le shopping qui va avec et de profiter d’une journée piscine en famille sous le soleil radieux de Tamarindo. (Nos hôtes français qui vivent depuis 4 ans au CR nous ont également avoué préférer l’ambiance de Noël en France)

Conversations et remerciements

Merci à Gabriele, employé de la ferme du Guayabo Lodge d’avoir pris le temps de nous montrer comment traire une vache et nourrir les veaux 🙏🐮 (activité gratuite ce qui est assez rare au CR 😅)

Merci aux propriétaires du Tee-K lodge pour leur gentillesse et avoir mis un petit cadeau de Noël pour Chacha au pied de leur sapin.

Les tops

  1. Les animaux sauvages visibles facilement
  2. La végétation luxuriante et variée
  3. La population chaleureuse

Les flops

  1. La pluie
  2. Les moustiques
  3. Les routes (nids de poule, travaux sur des centaines de km, camions en masse)

Bon à savoir

Voyager pour des débutants comme nous : très facile

Voyager avec un enfant : très facile mais attention aux moustiques, à la chaleur et soleil qui tappe fort dans certaine région (mettre des habits anti-UV)

La Langues : espagnol (beaucoup parle anglais et même français)

Monnaie : Colones (les billets sont magnifiques) et Dollars américains

Moyens de paiement : paiement par carte avec parfois des frais entre 5 et 18% – retrait sans frais mais pas possible de retirer beaucoup en une fois (possibilité de se rendre à l’intérieur de la banque pour faire un gros retrait mais prendre son passeport) – cash à privilégier – distributeur en panne à Tortuguero

Décalage horaire : 7h de moins qu’en Suisse pendant l’heure d’hiver

Le tourisme (période COVID ) : les touristes sont présents mais pas en masse – les parkings des sites touristiques ne sont pas full mais biens remplis quand même et ça fait plaisir à voir.

Les routes : le trafic sur les routes principales est souvent saturé et les routes secondaires sont difficiles !!! Ici les usagers de la route klaxon pour dire merci… Quel bonheur !!!

Voici les conseils donnés par ToutCostaRica durant le briefing : ne pas se garer sur les lignes jaunes – n ‘ayant pas de système de fourrière, les plaques sont retirées sur place et cela coûte 250 dollars la plaque pour la récupérer – ne pas prévoir de longs trajets de nuit – ne pas rouler trop vite car beaucoup de nids de poule – en cas d’accident, ne pas déplacer le véhicule et appeler le 911 ou l’assurance – beaucoup de travaux, de camions et de circulation donc ne pas être pressé 😉 – pas beaucoup de routes goudronnées (on confirme) – pas beaucoup d’éclairage public – pas de route à Tortuguero (accès unique en bateau) – attention, il n’y a pas d’adresse exact au CR mais une description d’où se trouve le lieu (ex: au sud du terrain de foot 😅) – mettre directement le nom de l’hôtel ou restaurant ou autre point d’intérêt dans le GPS – ne pas se stationner sous les arbres fruitiers – ne pas vous aventurer hors des sentiers à cause des serpents

La traversée des rivières en voiture : si l’eau de la rivière est claire vérifier que l’eau ne dépasse pas vos genoux. Si c’est le cas, vous pouvez traverser. Si l’eau est foncée et que vous ne pouvez pas estimer la profondeur, attendez le passage d’un ticos avant de vous y risquez sinon passez par un autre chemin (il y a toujours un autre passage prévu pour éviter la rivière).

Sécurité : bonne – se promener avec peu d’objets sur soi – ne rien laisser dans la voiture – enlever la plage arrière dans un parking public non surveillé – privilégier les parkings privés ou surveillés par des pseudos gardiens au gilet jaune dans les lieux publics

La population : chaleureuse – toujours prête à rendre service (on sent bien que les touristes sont très importants au CR et que la population mets un point d’honneur à les satisfaire)

Climat : température agréable – beaucoup de pluie dans certaine région

Les eaux : mer des caraïbes chaude – océan pacifique chaud

La santé : sachez que dans chaque pharmacie se trouve un médecin de garde – en cas de consultation, vous ne paierez que les médicaments

Ecologie : très propre et respectueux de la nature

Coût de la vie : rapport qualité prix des logements moyen – prix des courses au supermarché correct mais cher si vous voulez du Bio – activités et guides sont à des prix justes au vue de la propreté des lieux, des sentiers bien entretenus et de la qualité du service – activités souvent moitié prix ou gratuites pour les enfants

Coin COVID

Règles sanitaires : port du masque obligatoire 😷 – distanciation sociale – désinfection des mains – pas besoin de mettre le masque dans les parcs si on respecte les distances – pas souvent de prise de température

Conséquences économiques : pas plus d’infos mis à part que la classe moyenne est descendu parmi la classe basse d’après les dires de certains Ticos – sinon nous avons pu faire toutes les activités souhaitées

Formalités d’entrée : remplir le pass de salud sur internet – avoir une assurance qui couvre 14 jours de frais de quarantaine Covid (on a du prendre une assurance complémentaire famille chez assur-travel pour 184 euros pour un mois) – billet de sortie (on a acheté nos billets sur le site Orbitz avec annulation sous 24h)

Moments inoubliables

Voir nos visages émerveillés à la vue de nos 1er raton laveur, paresseux et tapir ❤️❤️❤️❤️ – voir et entendre le cris du gecko chaque soir avant de s’endormir ❤️❤️❤️ – le Rio Celeste et sa végétation luxuriante ❤️❤️ (véritable trésor de la nature)

Vivre ici

Oui :

Non : même le CR ne nous aura pas charmé au point d’avoir envie d’y vivre. Notre belle vie en France et en Suisse est bien trop précieuse.

Budget

19 jours pour 3 personnes (2 adultes et 1 enfant)

Hébergements : 887 euros (46 euros par nuit)

Transports : 621 euros (32 euros par jour)

Nourritures : 530 euros (28 euros par jour)

Activités : 457 euros (24 euros par jour)

Moyenne journalière : 131 euros par jour

Moyenne journalière par personne : 43 euros par jour par personne

Coût total du séjour : 2495 euros

En sus assurance spécial COVID : 184 euros (Assur-Travel)

En sus, coût des vols internationaux pour toute la famille avec Wingo (Bogota – San José) : 478 euros

Phrases mythiques

Papa : Y’a rien de bon comme cochonnerie dans ce pays 😤 !!!

Maman : c’est un signe amour, c’est un signe 😅 ! Faut qu’on arrête les sucreries pour l’année 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s