Chacha au Costa Rica 2/2

Amérique centrale, Pays visités

2ème partie du séjour : péninsule de Nicoya – Monteverde – Pacifique centre – Pacifique Sud – péninsule d’OSA / Corcovado – San Isidro – vallée Centrale

Après 6 semaines à sillonner le Costa Rica, on peut dire que ce pays tient toutes ses promesses 🤩. C’est véritablement une destination de rêve pour les amoureux de la nature. Chaque étape nous a émerveillés. Tout est BEAU !!! Et pas un jour passé sans voir des animaux 🙏.

Il suffit de marcher le nez en l’air et tendre un peu l’oreille pour découvrir des animaux sauvages et observer de magnifiques espèces d’oiseaux présentes partout sur le territoire. Papa et Chacha, attentifs à tout moment, sont devenus de redoutables explorateurs ce qui a doublé nos chances d’apercevoir des animaux et de voir de jolies choses 😍.

Le charmant village de Samara nous a offert des moments et des rencontres inoubliables entre voyageurs. Ce fut notre meilleur spot pour flâner au bord de la plage, réveillonner comme il se doit et profiter de la « PURA VIDA » ⛱️🌴.

Toujours d’humeur aventureuse, nous avons tenté le trek dans le parc du Corcovado. On nous l’avait déconseillé avec un jeune enfant et finalement cette journée aura été incroyable.

Pour finir notre séjour en beauté, nous nous sommes rendus à San Gerardo de Dota et nous avons eu la chance d’observer plusieurs Quetzals 🤩.

Côté logement, pas d’hôtel de luxe mais nous avons tout de même testé des logements d’un niveau supérieur pour bien débuter l’année. Quel bonheur de goûter au confort en pleine jungle ! Toutefois, au bout de quelques nuitées, on a vite repris nos bonnes habitudes avec des logements plus sommaires 😅💸💸💸.

Bref, vous l’aurez compris, nous avons adoré notre séjour dans le pays de la vie pure ! Pura Vida…

Place au bilan de nos trois dernières semaines au Costa Rica, du 26 décembre 2020 au 19 janvier 2021 :

Souvenirs en quelques mots

Samara – plage – soleil – PURA VIDA – réveillon – surfeurs – famille GARNIER – piscine de rêve – vue splendide – jungle luxuriante – coatis – Jungle Lodge – colibris – tyrolienne – piscine – Chacha qui nage – Chacha qui perd sa 4ème dent – trek du Corcovado – famille « Follow the Sun » – plage d’Uvita en forme de queue de baleine – cascade Nauyaca – tamandua – chouette – bébé singe araignée – Quetzal – volcan Poas – famille « Imagine on part »

Nos bonheurs animaliers

Oiseaux observés : plein d’oiseaux magnifiques dont des aras rouges, aigles, toucans, colibris, chouettes, hoccos, hérons, ibis, pélicans, pivert et le fameux Quetzal

Animaux observés : iguanes – lézards – chauves-souris – papillons – serpent qui rampe à toute allure pour traverser la route – écureuils (noirs et roux) – poissons – plein d’araignées – grosses sauterelles – criquets – geckos – les grandes processions de fourmis – chevaux sur la plage qui se roulent dans le sable – singes (hurleurs, araignées, capucins, écureuils) – Bernard l’Hermite – crabes – termites – plein d’insectes bizarres – grenouilles – coatis – daim – scorpions – paresseux – raie – requins – dauphins – pécaris – tamandua – basilic Jésus christ – crocodiles

Animaux caressés : dans pratiquement tous nos logements nous avons pu carresser des chiens et chats adorables. Quel plaisir !

Nos indispensables

Equipements : toujours nos chaussures de randonnée dans les parcs nationaux

  • Monteverde : pantalon – pull pour les garçons et veste pour maman frileuse
  • Samara / Cabuya / Paquera / Manuel Antonio / Dominical / Uvita / Corcovado : total équipement pour le soleil et la chaleur
  • San Gerardo de Dota / volcan Poas : total équipement pour le froid

Pharmacie : huiles essentielles Doterra One Guard au quotidien et Franckinsence pour la peau – Euphrasia 9 CH en prévention pour Chacha qui éternue un peu trop à mon goût et qui a le nez qui le picote (ouf, c’est très vite passé)

Affaire manquante dans la valise : jumelles pour observer les animaux – appareil photo avec un méga zoom pour photographier la faune sauvage – huile essentielle de Lavande pour soulager les piqures de moustiques – huile essentielle de Melaleuca pour les petits boutons (huiles essentielles volées en Colombie)

Nos maisons

Genre : lodges – cabinas – auberges – chambres d’hôtes – hôtels – Bed & Breakfast

Les conditions : on dort principalement dans des petits villages très calmes avec peu de circulation voire même au milieu de la forêt – souvent rustique – confort parfois sommaire et parfois soigné – fenêtres sans vitre avec moustiquaire – pas de volet – store occultant parfois ou juste des rideaux – pas de baignoire – souvent le petit-déjeuner compris – souvent petit lit double (difficile de bien dormir à 3) – mobilier au bois très foncé – cuisine commune assez bien équipée – pas toujours de climatisation mais un ventilateur – moustiquaire – toujours des serviettes de toilettes – toujours du savon

Rythme du voyage

Durée des trajets : trajets effectués en voiture de location (SUV 4X4 Suzuki Vitara) – la route au Costa Rica est une aventure en soi avec des rivières à traverser, des grimpettes, des trous, des chemins en terre chaotiques, des gros cailloux, des animaux et des paysages sublimes à observer

  • Tamarindo – Samara, 4 h en voiture
  • Samara – Cabuya, 3h30 en voiture avec 3 rivières traversées et des routes en très mauvais états (petit conseil : ne pas faire le trajet de nuit car très difficile d’accès)
  • Cabuya – Paquera, 1h30 en voiture
  • Paquera – Monteverde, 3h30 en voiture
  • Monteverde – Dominical, 4h en voiture
  • Dominical – Manuel Antonio, 50 min en voiture
  • Dominical – Uvita, 20 min en voiture
  • Dominical – Drake, 4h en voiture avec 5 rivières traversées (bien attendre que les locaux passent pour avoir leur avis sur la traversée de la rivière surtout si elle s’avère grande et profonde)
  • Drake – Corcovado : 1h15 de bateau aller et 1h15 retour
  • Drake – Uvita, 2h30 en voiture
  • Uvita – San Gerardo de Dota, 3h en voiture par le « Cerró de la muerte »
  • Parc Quetzal – Alajuela, 2h20 en voiture

Lieu, durée du séjour et nom de l’établissement

  • Samara, 3 nuits, Casa del Sol 💚
  • Samara, 3 nuits, Casa Paraiso Ahora Si 💚
  • Cabuya, 2 nuits, Jungle Lodge at Wild Sun Rescue Center, lodge qui propose des chambres au milieu d’un centre de secours pour animaux 💚💚💚
  • Paquera, 2 nuits, Eco Boutique Hôtel Vista Las Islas Reserva Natural 💚💚
  • Monteverde, 2 nuits, Mar Inn Costa Rica (trop de lambris et meubles foncés) 😅
  • Dominical, 3 nuits, Cool Vibes Beach Hostel ☹️
  • Drake, 3 nuits, Cabinas Pura Vida B&B 💚💚💚
  • Uvita, 2 nuits, Cascada Verde Hostel (trop Roots pour nous mais superbes rencontres et bonne ambiance)
  • Parc Quetzal, 1 nuit, Lauraceas Lodge 💚💚
  • Alajuela, 3 nuits, Airport Costa Rica B&B 💚💚💚

Mode de réservation : Booking pour les hébergements (assez à l’avance) – sur place, pour les activités sauf pour le parc Manuel Antonio, le Corcovado et le volcan Poas où l’on a du réserver à l’avance

Rythme de vie : vacances bien méritées dans la péninsule de Nicoya pour cette fin d’année 2020 et début de nouvelle année 2021, on prend du bon temps et on flâne – on recommence l’aventure à partir de Monteverde, rythme assez soutenu mais pas fatigant

Distractions et activités

Guaitil : idéal pour une halte entre Tamarindo et Samara

  • admirer les multiples poteries artisanales et objets d’art fait à la main par les habitants
  • assister à une séance découverte de poterie et présentation des matières premières naturelles
  • confectionner un pot en terre pour Chacha
mon petit artiste en herbe

Samara / Carillo : meilleures plages de la baie de Nicoya ❤️❤️❤️

  • flâner et bronzer les pieds en éventail sur les plages de sable blanc entourées de cocotiers
  • faire des châteaux de sable
  • contempler les écureuils roux grignotant les noix
  • écouter le cris des singes hurleurs
  • rencontrer Ludovic, Laetitia et leurs enfants Hanaé et Noan (famille Garnier)
  • prendre l’apéro chez la famille Garnier
  • rencontrer Xavier qui est l’ami d’une amie et qui est actuellement en vacances au Costa Rica
  • regarder les surfeurs débutants 😂
  • admirer les chevaux en liberté se rouler dans le sable
  • fabriquer une cabane sur la plage de Carillo avec la famille Garnier 👏
  • admirer Chacha jouer dans les lagunes naturelles de la plage de Carillo en compagnie d’Hanaé et Noan 😀
  • observer des gyrocoptères en plein vol (mini hélicoptère)
  • passer un super réveillon 🎉 dans le bel appartement airbnb de la famille Garnier 🤩

Cabuya : Jungle Lodge, une activité en soi !!! Lieu magique ❤️❤️

  • observer depuis notre terrasse des aras rouges, un daim, des singes, des iguanes, des lézards
  • observer, depuis la fenêtre de notre salle de bain, des chauves-souris suspendues à un arbre
  • faire un tour guidé avec une des directrices du centre qui nous a expliqué les missions du refuge
  • soutenir la cause animal en ayant séjourné nos 2 premières nuits de l’année 2021 dans l’établissement
  • profiter de la magnifique piscine et voir Chacha nager tout seul la tête hors de l’eau pour la première fois 👏💪

Paquera : lieu idéal pour aller voir la bioluminescence ou prendre le ferry

  • profiter de la vue magnifique
  • profiter de la piscine de notre hôtel avec Chacha qui se prend pour un poisson
  • observer les scorpions du Costa Rica et les singes hurleurs
  • excursion en kayac pour découvrir les algues bioluminescentes qui scintillent à chaque fois que l’on pagaie (activité plutôt cher avec un manque de bioluminescence. Nous n’avons jamais vu l’effet bleu scintillant montré sur les images publicitaires)
  • observer le magnifique ciel étoilé ainsi qu’une étoile filante au milieu de l’océan sur nos kayacs (ça c’était magique 🌟)

Monteverde : sensations fortes au milieu d’une forêt magique et rencontres animalières inoubliables ❤️❤️❤️

  • tyrolienne au parc Selvatura (super encadrement, activité inoubliable)
  • vol au dessus de la canopée en enchainant 13 tyroliennes (10 standards, 2 à deux et une tyrolienne finale d’un km)
  • émerveillé par l’enthousiasme de Chacha (alors que maman flippait qu’il ait peur 🤦‍♀️)
  • admirer la vue extraordinaire
  • prendre un thé à la cafétéria Colibri au milieu des coatis et des colibris 😍

Manuel Antonio : beaucoup d’animaux visibles sans guide mais trop touristique à notre goût

  • visiter le fameux parc Manuel Antonio
  • observer sans l’aide d’un guide, des singes araignées, des paresseux, des écureuils, des pélicans
  • mission du jour de Chacha : sauver les Bernard l’Hermite qui se trouvent sur les chemins piétonniers pour éviter qu’ils se fassent écraser (y’avait du boulot 😅)
  • manger au restaurant El Avion Bar et prendre les commandes d’un avion 😋

Uvita : belle plage en forme de queue de baleine à marée basse et belle journée avec la famille de voyageurs Follow the Sun 🤩

  • matinée à la cascade d’Uvita en compagnie des Follow the Sun 🌞 (Seb, Sabrina et leurs enfants Marley et Emma) rencontrés dans notre hôtel de Paquera
  • visite d’une serre à Papillon
  • admirer la plage d’Uvita depuis le jardin de la famille Follow the Sun
  • fin de journée à papoter sur leur terrasse (on squatte toujours chez les copains voyageurs car nos logements ne sont pas très accueillants 😅)
  • réussir à prendre des images avec notre drone de la plage d’Uvita en forme de queue de baleine après 3 essais 👏 (magnifique)

Drake Bay / Corcovado : véritable pépite qui se mérite ❤️❤️❤️❤️

  • lever à 5h pour notre excursion au Corcovado
  • transport en bateau à 6h pour se rendre au parc du Corcovado (ouf, la mer était calme)
  • trek de 5h30 dans le parc du Corcovado (Waouhhh)
  • observation d’une multitude d’animaux sauvages (captivant)
  • le lendemain, randonnée d’1h30 aller-retour à la découverte de la jolie plage Cocalito 🤩
  • séance drone pour papa
  • observer un serpent qui traverse le sentier juste devant nous (😱 flippant sur le moment)
  • traverser 2 ponts suspendus et observer plein d’animaux en pleine jungle

Dominical / cascade Nauyaca : la cascade vaut le détour ♥️

  • journée en compagnie de la famille Follow the Sun
  • randonnée de 8 km dans le parc de la cascade avec un parcours assez pentu (bravo Chacha et mieux vaut être en forme pour cette sortie)
  • s’émerveiller devant la cascade en pique-niquant (on fait comme les locaux)
  • petite baignade pour Chacha et papa dans l’eau fraiche de la cascade (rafraichissant)

San Gerardo de Dota : petit village super agréable pour observer le Quetzal ♥️

  • lever à 5h pour observer le Quetzal en compagnie d’un guide très sympathique (coordonnées à disposition si intéressé)
  • voir de somptueux Quetzal 😍
  • visite du jardin botanique de notre hôtel

Alajuela / volcan Poas : ça vaut le coup d’œil

  • profiter du jardin et des animaux de notre B&B
  • visiter le volcan Poas (visite assez courte mais avec une météo dégagée, le volcan est magnifique et vaut le détour)
  • rencontrer la famille « Imagine on part » (super moment 🙏)
  • trouver enfin une coque pour le téléphone de papa après 6 mois de recherches 😅

Nos difficultés rencontrées

  • sortie nocturne : lors de notre sortie Kayak nocturne pour voir la bioluminescence, j’ai foncé tout droit dans un arbre 🤦‍♀️. Qui dit arbre, dit insectes, araignées ou serpents que j’ai pu déranger… Bref, panique à bord du Kayak. Je ressent immédiatement la présence d’une araignée 🕷️sur ma tête ainsi que sa toile 🕸️répandue un peu partout sur mes rames. Heureusement, notre guide de Tortuguero nous a appris que toutes les araignées qui tissent une toile ne sont pas dangereuses pour l’homme. Seulement, impossible de trouver cette araignée 🤷‍♀️. Je me résigne, je pagaies en stresse et je ne profite pas du tout du moment présent. 15 min plus tard, j’aperçois une grosse araignée sur ma cuisse 😱. J’ai le réflexe de lui taper dessus et malheureusement elle réattérit sur mon mollet. Je sens une douleur. Je claque mon mollet, j’allume ma lampe frontale et je constate que je viens de tuer une grosse araignée. Etonnement, je me dis tout de suite, la pauvre… Elle était tranquilou sur son arbre, je l’ai dérangée et maintenant je l’a tue 😔. Après ce court moment de compassion, je stresse encore un peu plus car je sens une brûlure au mollet. 5 min après, la douleur disparait. Papa m’apprend qu’il vient de me faire le « SECRET » soit le coupe douleur et c’est radical. Arrivée à l’hôtel, mon mollet va bien. Ouf, plus de peur que de mal.
  • réservation foireuse : les adresses au Costa Rica ne sont pas simples mais si en plus l’hébergement ne met pas le nom devant son établissement (pas Feng Shui), ça devient très compliqué. Nous devions loger dans un B&B à Nosara. Après 3h30 de routes chaotiques, il nous a fallu demander notre chemin à la superette du coin pour se rende compte qu’on était passé devant le B&B « O Saveurs d’Isa » plusieurs fois sans avoir vu l’entrée. D’ailleurs c’est impossible de la voir !!! Nous avons été accueillis par une femme qui avait l’air dépassée par les évènements. Elle nous a immédiatement demandé si nous avions reçu le mail qu’elle nous avait envoyé 2h plus tôt (euhhh non, nous étions sur la route et pas d’accès Wifi). Elle nous informe que la piscine est HS depuis 15 jours et que le Wifi ne fonctionne pas (ok, donc si je résume, on est dans un trou perdu, sans Wifi, sans piscine, sans possibilité de se faire à manger, avec un seul resto aux alentours, pour 80 dollars la nuit et un logement très sommaire). L’hôte (française) nous joue la carte de la culpabilité en nous demandant d’être compréhensifs en acceptant tout de même le séjour dans l’état. N’ayant déjà pas compris comment j’avais pu réserver dans cet établissement 🤔, j’ai saisi l’occasion d’annuler notre séjour sur-le-champ. Nous avons pris la route direction Samara sans savoir où nous allions dormir les 3 prochaines nuits. Il est très difficile de trouver des logements vacants durant la période de fête et il nous reste une heure avant la tombée de la nuit. L’hôte nous fait encore bien culpabiliser avant de partir et nous souhaite bon courage pour trouver un logement à bon prix (comme si le sien était bon marché pour les services proposés !!!)
  • l’informatique : notre disque dur dans lequel se trouve toutes nos photos et vidéos depuis le début de notre tour du monde ne fonctionne plus 😤.
  • les guides : pour la première fois au Costa Rica, nous nous sommes fait harceler par les guides, ceux du parc Manuel Antonio nous demandant de faire appel à leur service. Certains n’étaient vraiment pas sympas lorsque nous refusions et d’autres ont prétendu que nous ne pourrions pas voir d’animaux sans eux. Nous avons rejeté une vingtaine de propositions.
  • la conduite : quand je vous disais que garder un œil sur le paysage et l’autre sur la route n’était pas chose aisée pour papa en conduisant et bien c’est confirmé. Nous avons bien failli finir dans le fossé en allant au Corcovado. L’attention de papa s’est portée sur les immenses cultures de palmiers plutôt que sur la route. Heureusement, maman était là pour le remettre sur le droit chemin 😅.

Nos fausses bonnes idées

  • Se rendre dans le parc Manuel Antonio et oublier les recommandations de Tout Costa Rica qui disait d’aller au plus proche de l’entrée du parc pour se stationner. Des rabbateurs nous ont conduits dans un parking qui se trouve à 10 min de marche du parc et nous avons du payer la somme de 5000 Colones. Papa s’en ait voulu et a ronchonné pendant 5 min mais finalement on a trouvé une place à l’ombre et vu un paresseux en chemin.
  • Arrivée à l’entrée du parc Manuel Antonio avec de la nourriture et notre drone dans le sac alors que c’est interdit. Nous avons dû déposer notre sac à dos dans une consigne qui se trouve à 40 mètres du parc dans une superette.
  • ne pas acheter une bouteille d’huile avec un bouchon à viser !!! Et oui, nous avons acheté une bouteille avec un simple bouchon refermable. Résultat, la bouteille d’huile s’est ouverte dans le sac de courses, l’huile s’est répandue partout et c’est la catastrophe. Le tapis de la voiture est plein d’huile, le sol de notre chambre d’hôtel est pleine d’huile, les aliments et les emballages sont plein d’huile 😵. Bref, notre arrivée au Corcovado commencera par un peu beaucoup de nettoyage.

Nos petites victoires

  • toujours tirer du positif à partir du négatif (telle est notre devise) : suite à l’annulation de notre séjour à Nosara, nous avons pris la direction de l’hôtel que nous avions réservé pour la prochaine étape à Samara afin de voir s’il y avait de la place pour 3 nuits de plus. Et finalement, nous avons été attirés par la maison d’en face dont le panneau indique : Wifi, eau chaude et langue française. Bonne pioche pour nous car il reste une chambre et pas cher en plus (inespéré durant cette période). Mission accomplie !!! Nous avons réussi à nous trouver un toit dans une nouvelle ville avant la tombée de la nuit. Cerise sur le gâteau : nous avons séjourner 6 jours au lieu de 3 dans le village de Samara et nous avons passé plus de temps en compagnie de Ludo, Laetitia et leurs enfants. Merci l’univers 🙏.
  • colis : Quelle bonne nouvelle !!! Nous avons enfin reçu notre colis du Brésil. Il a été envoyé le 18 novembre 2020 et réceptionné le 9 janvier 2021. Bilan : une améthyste cassée et tout le reste en parfait état sur un colis de 30 kg 😀.
  • guide : Nous avons vu énormément d’animaux sans l’aide de guide dans le parc Manuel Antonio et je pense sincèrement que s’il y a bien un parc que tu peux faire sans guide en étant certain de voir des animaux, c’est bien celui-là 😉.
  • Treck du Corcovado : bravo Chacha pour cette belle réussite dans la joie et la bonne humeur 😅 !!! Dans un premier temps, Chacha était un peu ch…💩 lorsque le guide donnait des explications. Il ne tenait pas en place et râlait un peu. Il faut dire qu’on a vu énormément d’animaux dès le début de la promenade et à chaque fois, on avait droit à 5 min de pause pour les observer alors c’était un peu long pour lui. La chaleur et l’humidité ne l’ont pas dérangé surtout que la plupart de la randonnée se fait sur un terrain ombragé. Le sentier est plat et diversifié. On traverse quelques petites rivières, on chemine à travers la jungle et un petit moment sur la plage. On a eu droit à une petite pause chez les rangers de la Sirena. Chacha en a profité pour boire un bon jus d’orange fait maison et observer les os de différents animaux. Petit conseil pour les parents : ramener un petit pique nique pour les enfants car le repas de midi se prend au retour de l’excursion à 14h et depuis 6h le matin, malgré les petits encas, le ventre de Chacha criait un peu famine.

Coin culinaire

Restaurants recommandés :

  • Samara : « Ahora Si » restaurant italien avec des plats végans et végétariens à la carte – « Casa Maxou » pour les glaces faites maison (noix de coco trop trop bonne) – petit fast food à côté du magasin Samara Organic (impossible de retrouver le nom) casado végétarien, guacamole et smoothie ananas mangue (tout est bon et pas cher)
  • Monteverde : « Bonne appétit » propose de très bonnes pizzas mais attention les prix affichés n’inclus pas les taxes et le service alors ça fait vitre grimper la cuenta (le cuisinier s’est rendu en Italie pour apprendre à faire la pâte à pizza traditionnelle) – « Tree house » restaurant construit autour d’un arbre, c’est un repère à touriste mais on recommande les hamburgers végétariens qui étaient excellents et à un prix très correct
  • Manuel Antonio : « El Avion Bar », très touristiques mais une vue magnifique avec de bons plats pas très chers et la possibilité de prendre les commandes d’un avion pour le plaisir des grands et des petits
  • Uvita : « Pizza time », la pizza végétarienne était délicieuse et le cheese cake est soi-disant un régal
  • San Gerardo de Dota : « Lauraceas Del Bosque », super bon et pas cher – on recommande le Guacamole et la tarte aux pommes 😋 (on a enfin trouvé un bon dessert dans le pays 🙏)

Nourriture (en dehors des restaurants) : pâtes au beurre, au pesto ou sauce tomate, patacones, frites de manioc, riz, concombre, carotte, avocats, bananes, ananas, granola, fruits secs, noix de toutes sortes, œufs, thon et sardines en boite pour Chacha, fromage, pain de mie, chips, pancakes et gâteaux – énormément de supérette dans tout le pays

Green attitude : très facile de manger végétarien

Eau : potable mais pas partout – boire l’eau uniquement dans les logements qui précisent que l’eau est potable – eau en bouteille (achetée en bidon de 6 litres) et purificateur MSR (l’eau à parfois mauvais goût même après la purification)

Spécialités culinaires : casado végétarien (plat à base de riz, haricot rouge ou noir, poivron vert, oignon, tomate, fromage, salade et oeuf au plat) servi à tout moment de la journée – petit déjeuner typiquement costaricien : riz mélangé avec des haricots noirs, œufs brouillés, tomates, concombre et pain de mie – ceviche de banane

Coin lessive

Lessives à la main à Samara, à Cabuya, à Dominical – lessives en machine à Drake Bay et à Alajuela

Coin Reiki, Feng Shui et déco

Papa a fait une séance de Reiki miraculeuse à Laetitia qui ne pouvait plus marcher et avait la cheville très enflée. Le lendemain, elle n’avait plus de douleur et à pu reprendre son périple en famille en pleine forme 🌟.

Arrivés dans notre auberge de jeunesse de Dominical, maman a demandé à papa de purifier la chambre de notre auberge de jeunesse car il y a avait de très mauvaises énergies et une très mauvaise odeur. Les huiles essentielles n’étaient pas assez puissantes pour s’y sentir mieux 😅.

Papa a fait deux séances de Reiki à Chacha suite à sa chute dans la cascade de Nauyaca et sa douleur à l’épaule est vite passée 🙏.

Toujours pas inspirée par la déco costaricienne mais j’ai tout de même apprécié certains objets ainsi que la végétation à l’entrée des maisons.

Variation du poids de nos sacs à dos

Plus de poids : une peluche aras bleue et coati ainsi qu’une poterie achetée à Guaitil

Moins de poids : renvoie de nos souvenirs d’Equateur, de Colombie et du Costa Rica par le biais de Xavier 🙏

Chacha

Ecole : continue avec brio l’apprentissage de la natation – a fait de gros progrès en mathématique – toujours très bon en écriture – très mauvaise passe durant la pleine lune du 13 janvier où Chacha est distrait voire insupportable. Cela se répercute sur la lecture. Il lit n’importe comment, confond tout, bref, c’est la cata (solution : détox digitale et dodo avant 20h pendant quelques jours) – ouf, Chacha recommence à vraiment bien travailler à partir du 17 janvier

Jeux : regarder maman dessiner – dessiner – colorier – jouer à la Switch et à la tablette 20 min par jour – jeter des cailloux dans les rivières – faire le guide dans les parcs nationaux – faire des châteaux de sable – faire des bonshommes de sable – construire des cabanes sur la plage – passer des heures à jouer dans la piscine avec papa – sauver les centaines de Bernard l’Hermite qui se trouvent sur les sentiers – faire des constructions avec des blocs en bois – jouer aux échecs – faire des constructions avec des blocs en plastique – faire des photos avec son appareils – chercher les nids d’écureuils et les nids d’oiseaux – jouer avec des ballons gonflables – faire des bricolages pour faire une carte au trésor (couper – coller – colorier) – ramasser des pétales de fleurs dans notre jardin à Alajuela en étant prudent avec les petites bêtes

Humeur de Chacha : enjoué sur les plages de Samara – fasciné devant la faune de Cabuya – plein d’énergie dans la piscine du Jungle lodge et de Paquera – intrigué lors de la sortie Bioluminescence – confiant sur les tyroliennes de Monteverde – plein de douceur envers les Bernard l’Hermite dans le parc Manuel Antonio – heureux avec son copain Marley à Uvita – fier de sa grosse journée au Corcovado – surpris à la vue du serpent à Drake – fasciné par les Quetzals – admiratif devant le volcan Poas

Missions de Chacha : toujours rester entre papa et maman lors des randonnées – ne pas toucher les animaux et ne rien prendre par terre – apprendre à gérer sa concentration lors des devoirs – profiter de son temps libre (il y en a beaucoup malgré notre rythme soutenu) pour se reposer ou jouer et non plus s’exciter devant les écrans

Moment d’inconfort : se faire piquer les pieds dans l’eau par des petites bêtes indéterminées lors de la sortie Bioluminescence et fondre en larme (il a eu peur car ça s’est passé juste après l’attaque de l’araignée 😅) – fondre en larme de peur qu’on traverse la grande rivière en arrivant près de Drake Bay – douleur à l’épaule après une chute dans la cascade de Nauyaca – avoir peur de dormir dans l’auberge Cascada Verde (« maman, c’est pas le paradis ici » qu’il me dit) – un peu flippé d’aller voir le volcan Poas en sachant qu’il est encore actif.

Papa

Humeur de papa : rassuré d’avoir trouvé un logement avant la nuit à Samara – enchanté de prendre un peu de repos bien mérité à la plage – décontracté en compagnie des amis voyageurs – stupéfait par le nombre d’animaux sauvages vu à Cabuya – content de voir Chacha à l’aise dans l’eau – sceptique lors de notre sortie bioluminescente – plein d’entrain à Selvatura – émerveillé à la cafétéria Colibris – soulé à l’arrivée au parking Manuel Antonio – REsoulé à l’entrée du parc Manuel Antonio – content d’avoir vu plein d’animaux au parc Manuel Antonio sans l’aide d’un guide – détendu à la cascade d’Uvita en compagnie des Follow the Sun – stimulé par le passage de rivière en conduisant – aux anges au parc Corcovado et à Drake Bay – revigoré dans la cascade de Nauyaca – admiratif devant les Quetzals – fasciné devant le lac acide du volcan Poas

Missions de papa : traducteur – photographe – maitre nageur – gérer les réseaux sociaux (tant bien que mal) – faire à manger – guide (maman n’a pas le sens de l’orientation) – faire le Macgyver au quotidien – corriger les articles de maman – jouer avec Chacha dans l’eau (maman trop frileuse).

Moment d’inconfort : aider une connaissance (la personne souhaite rester anonyme 🤫😅) à sortir sa voiture de la rivière de Buenavista à Samar, sans succès – faire appel au patron de notre resto préféré pour sortir la voiture du copain à l’aide de son gros 4×4, et après quelques gouttes de sueurs plus tard, mission réussi 👏- mal au dos suite à la traversée en bateau au retour du Corcovado – léger bobo au pied suite à une glissade dans la cascade Nauyaca en tenant Chacha

Maman

Yoga : uniquement dans des logements inspirants soit 8 séances (une bien maigre prouesse 😬😅)

Humeur de maman : ravie de rencontrer des voyageurs à Samara – enchantée par l’ambiance du village de Samara – revigorée dans notre charmant lodge de Cabuya – désenchantée lors de notre sortie Bioluminescence – joyeuse à Monteverde – sceptique à Manuel Antonio – détendue en compagnie des Follow the Sun à Uvita et à Dominical – fascinée au parc du Corcovado – heureuse d’avoir vu les Quetzals – inspirée par la belle couleur bleue du lac acide du volcan Poas (pourquoi pas peindre un mur de cette couleur une fois rentrée à la maison)

Missions de maman : maitresse d’école – écrire les articles du blog – chercher les activités à faire – faire les valises – infirmière – envoyer des messages tous les jours à mamie Portugal pour la rassurer – faire la vaisselle – faire la lessive – aider les voyageurs en répondant à leurs questions sur les réseaux sociaux

Moment d’inconfort : la morsure d’araignée lors de la sortie Bioluminescence – la découverte de nos chambres à Dominical et à Uvita

Réflexions du moment

Le Costa Rica nous a permis de retrouver très rapidement une sérénité dans notre voyage suite à notre mésaventure en Colombie. Vivre dans la nature au rythme de la Pura Vida nous a reboostés en moins de deux 😄.

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe des auberges de jeunesse, c’est une forme de logement bon marché et dans lequel il y a souvent une cuisine commune à disposition. C’est pratique pour tenir son budget sur un voyage au long cours. Toutefois, nous ne sommes vraiment pas souvent chanceux avec ce genre d’établissement. Il nous a été très difficile de bien y dormir jusqu’à présent. Nos voisins sont très souvent bruyants voire très bruyants jusque tard dans la nuit et nous avons souvent des odeurs de marijuana qui viennent s’ajouter aux mauvaises odeurs déjà présentes dans les chambres (humidité, canalisation). Cohabiter avec des jeunes qui fument des kékés nous rajeunit certes mais ce n’est pas du tout plaisant 😕. Heureusement, l’ambiance est souvent conviviale et les espaces communs très agréables. Toutefois, j’avoue avoir eu des petits coups de mou en découvrant certaines de nos chambres. Le manque de confort, l’humidité des draps et des habits sont ce qu’il y a de plus dure à gérer pour moi durant ce voyage. Je pensais m’y habituer mais c’est tout le contraire. J’ai l’impression de m’embourgeoiser encore plus qu’au départ. Je ne suis pas à l’abri de dévaliser les magasins de décos 😅 en rentrant.

C’est dingue comme ça parle Français partout au Costa Rica ! Nous avons rencontré des touristes français et parfois suisses à chaque étape de notre séjour.

Vivre à trois, c’est très simple pour nous au quotidien. L’entente est au beau fixe ! Vivre son couple s’avère bien plus compliqué en voyage mais on s’en sort 🤣🤣🤣

Je saoule toute la famille avec mes 2 chansons du moment « Bienvenido a mi habitación » de Georgina (merci Lauraceas lodge de passer de bien belle chanson au resto) et « Follow the Sun » de Xavier Rudd (merci Jaggi pour ce beau partage).

Conversations et remerciements

Un grand merci au réseau solidaire Tout Costa Rica pour leur aide, leurs précieux conseils et leurs bons plans (la carte premium nous a un peu servi pour les activités mais nous ne l’avons jamais utilisée pour les logements car Booking étaient toujours moins cher. Nous l’avons rentabilisée surtout en faisant la tyrolienne avec Selvatura à Monteverde et l’excursion au Corcovado par le biais de Picolina Tours).

Nous avons rencontré une magnifique famille de voyageurs à Samara, Laetitita, Ludovic ainsi que leurs deux enfants Hanaé et Noan. Ils ont été nos compagnons de plage et d’apéros ! Nous avons pu réveillonner comme il se doit en leur compagnie et commencer l’année sous le signe du partage et de l’humour. Merci 🙏

Merci à Xavier qui est venu de Genève passer quelques jours de vacances au Costa Rica durant les fêtes et a accepté de ramener quelques souvenirs de notre voyage dans sa valise. 🙏

Encore une belle rencontre de famille voyageuses ! Les Follow the Sun ☀️. Un petit message reçu sur messenger pour récupérer leur maillots de bain oubliés dans notre hôtel (qu’on a jamais retrouvé d’ailleurs 🤷‍♀️), une rencontre à la cascada Verde d’Uvita et nous voilà partis pour 2 journées de rigolade et de partage. Le courant est sacrément bien passé entre Marley et Chacha (entre parents aussi d’ailleurs 😂) . Que du bonheur !

Pour clôturer ce voyage, nous sommes allés à la rencontre d’une troisième famille de voyageurs, la famille « Imagine on part ». Quel plaisir d’échanger encore et encore sur nos voyages, sur nos vies, sur nos envies du moment et sur nos coups de cœur… On a passé un super moment. Et encore merci pour votre générosité ! RDV en Suisse à la fin du voyage 😉.

Les tops

  1. Corcovado pour sa nature préservée, sauvage et ses animaux
  2. Samara pour ses plages, l’ambiance et nos belles rencontres
  3. Monteverde pour ses activités, ses coatis et sa belle végétation
  4. San Gerardo de Dota pour ses Quetzals et sa forêt de nuage ensorcelante
  5. la belle météo de la côte pacifique
  6. nos belles rencontres entre voyageurs

Les flops

  1. les kilomètres de cultures de palmiers en bord de route
  2. le manque de bons desserts
  3. la grosse araignée tuée par mégarde
  4. la déco costaricienne

Moments inoubliables

Réveillon à Samara – tyrolienne et coatis de Monteverde – le serpent de Drake Bay – le Day trip du Corcovado – les traversées de rivière en 4×4 – la gentillesse des ticos 🙏 – la propreté du pays – voir un bébé singe araignée dans les bras de sa maman – se coucher avec le cris des geckos et se lever avec les chants d’oiseaux inconnus qui se succèdent – l’observation des Quetzals – nos belles rencontres

Vivre ici

Oui :

Non : à l’unanimité

Budget

A noter que durant cette 2ème partie de voyage, j’ai eu besoin de faire plus de pauses dans des logements confortables (totalement hors budget pour la plupart). Nous avons voyagé durant la haute saison, durant les fêtes de fins d’année et de surcroît sur la côte pacifique très convoitée. Nous avons fait des activités chères (Selvatura, Corcovado et les services d’un guide pour voir le Quetzal), mangé essentiellement au restaurant et nous n’avons pas été très regardant sur les dépenses.

En voyageant à une autre période de l’année, il y a moyens de trouver des logements avec un bon rapport qualité prix (j’ai pu le constater en faisant des simulations sur Booking avec nos logements à une date ultérieure).

Nous avons trouvé que le pays a de bonnes infrastructures, que les parcs sont bien entretenus, que la sécurité est bonne, que les prix légèrement plus élevés que ses voisins d’Amérique du Sud sont largement justifiés et que voyager dans ce pays est très facile.

24 jours pour 3 personnes (2 adultes et 1 enfant)

  • Hébergements : 1483 euros (61 euros par nuitée)
  • Transports : 821 euros (34 euros par jour)
  • Nourriture : 431 euros (18 euros par jour)
  • Activités : 448 euros (19 euros par jour)

Moyenne journalière : 124 euros par jour

Moyenne journalière par personne : 44 euros par jour et par personne

Coût total du séjour : 3183 euros


Coût total du séjour de nos 43 jours au Costa Rica : 5678 euros (132 euros par jour / 44 euros par jour par personne)

Phrases mythiques

Maman : j’aime pas dormir dans ces draps tout rêches !!!

Papa : Y’a plein de choses que t’aime pas chérie 😅

Maman : ouais c’est vrai… T’as raison, mais au moins toi je t’aime 😂😂😂

Chacha : Moi, quand je serais grand, je serais portugais car papa m’apprends à parler portugais !!!

Papa et maman : 🤣🤣🤣🤣

Le Costa Rica nous aura offert une sublime parenthèse remplie de douceur de vivre !

Billets inoubliables à l’image du pays

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s