Chacha aux îles Marquises

Océanie, Pays visités

Tahuata – Hiva Oa

Chanceux, on l’est 🤩 ! Voilà maintenant 9 mois que le voyage a commencé. Pour fêter ça, on s’est offert une aventure exceptionnelle, le graal des voyageurs… Un séjour sur les îles les plus éloignées de tout continent, les îles Marquises 😃. On se sent privilégié et on est rempli de gratitude 🙏.

Nous avons eu la possibilité de nous rendre sur l’île de Tahuata, la plus petite île habitée de l’archipel des Marquises. Là-bas, il n’y a pas d’hôtel. Seule option, dormir chez l’habitant. C’est donc chez M. le Maire que nous avons eu la chance de vivre durant quelques jours en totale immersion dans la culture marquisienne. Nous avons pu entre-autre mieux comprendre la tradition du Fa’a’mu (en direct) qui nous avaient tant surpris lors de notre séjour à Tahiti.

Les Marquises abritent de fortes énergies positives. Surtout sur l’île de Hiva Oa qui nous a vraiment marqués par ses ondes bienfaisantes et puissantes. On s’est grandement ressourcé dans ce lieu unique aux vertus spirituelles, énergétiques et physiques. Cette destination a quelque chose de particulier qui nous a émus à chaque instant du séjour également de part sa beauté sauvage, ses reliefs grandioses qui plongent dans l’océan et son authenticité.

On s’est senti tellement vivant pendant ce voyage dans cette ambiance si subtile (même si on a cru mourir lors d’une traversée en bateau ) !!! Tout était là, un vrai condensé de tout ce que l’on a vu de plus joli depuis le début de notre voyage. Difficile de montrer toutes ces belles facettes en photo.

Vous l’aurez compris, ces îles nous ont véritablement inspirés, charmés, revigorés et changés.

L’île de Hiva Oa, magique et sacrée, reste notre plus belle découverte de lieu spirituel à très haut niveau d’énergie ✨ depuis le début de notre aventure. On peut dire que nous avons rechargé nos batteries subtiles à bloc et nous repartons en pleine forme des îles Marquises 💕!!! Et on en aura bien besoin…

Place au bilan traditionnel de ce séjour inoubliable aux Marquises (du 27 mars au 1er avril). 

Souvenirs en quelques mots

Terre luxuriante – nature sauvage – crêtes aiguisées – reliefs majestueux – vestiges archéologiques – Tiki – authenticité – plages de sable noir – falaises abruptes – océan pacifique – bonitier – petit bateau de pécheur – traversée en bateau 😅 – Gauguin – Brel – chiens – chevaux – chèvres sauvages – fruits – basilic sauvage – menthe – salade naturel – procession des Rameaux – arbres roussis – enchantement – lumière vive – coucher de soleil – brume – manguiers généreux – arbres centenaires et majestueux – pas d’industrie polluante – air pur – pas de tourisme de masse – respect des ressources naturelles – traditions ancestrales – pas de lagon – pas de corail – falaises volcaniques – rochers de basalte noir – noix de coco – cocotiers en masse – paysages exceptionnels – routes spectaculaires – plages de sable blanc – magie – cadre idyllique – croyances fortes – sobriété (plus ou moins choisie) – besoin primaire l’art – le tatouage – la sculpture ambiance subtile – charme très puissant falaises escarpées – aridité – coucher de soleil – population accueillante – eau couleur émeraude – artisanat varié – nature brute – pointe rocheuse – Indiana Jones – chevaux en liberté – biquettes sauvages – histoires – légendes belles églises – fleurs générosité énergies positives béatitude

Nos bonheurs animaliers

Animaux terrestres observés : chèvres sauvages – chevaux sauvages – insectes – vaches – cochons – chiens – chats – oiseaux dont des pigeons verts et des martins pêcheurs endémiques – nos fameux coqs, poules et poussins

Animaux marins observés : poissons, crabes, dauphins, blennies

Animaux caressés : chiens et chats

Aparté sur les animaux des Marquises : j’ai depuis toujours ressenti une joie immense en présence des animaux 🥰. Je les remercie d’être là tout simplement pour le bonheur qu’ils nous apportent au quotidien🙏. Aux Marquises, c’est la rudesse et l’authenticité qui caractérisent les animaux (comme les humains d’ailleurs). La plupart sont attachés à une corde plus ou moins courte car les nouvelles lois interdisent le vagabondage. Cela ne nous a pas empêché de voir des chiens errants. Ici, les animaux sont considérés principalement en fonction de leur utilité. Ils sont rustiques parfois sauvages. Ce sont des animaux tout-terrain comme ils disent sur les îles. C’est surtout de braves animaux, aux très belles âmes qui ont appris à se soigner seuls 💕. Dans certaines îles, comme à Tahuata, il n’y a pas de vétérinaire. J’ai été surprise de voir des animaux qui semblaient heureux malgré des conditions difficiles. Se satisfaire de peu, voici la leçon que je retiendrai de mes amis les bêtes 🙏. Nous y avons vu des chiens frugivores qui mangeaient des noix de coco 😀. Nous n’avons pas manqué d’en câliner certains, d’en nourrir d’autres mais aussi de leur donner tout simplement à boire 🐾. Il fait très chaud et l’eau est rare sur l’île. Il n’a pas plu depuis plus de 6 mois.  

Nos indispensables

Equipements : vêtements légers, bonnes chaussures de marche, casquettes et lunettes

Pharmacie : aucun bobo et nous nous sommes sentis en pleine forme sur ces îles. Même papa n’a pas eu besoin du Mercalm (médicament contre le mal de mer) malgré une traversée en mer très très agitée

Affaire manquante dans la valise : aucune

Nos maisons

Genre : une chambre chez l’habitant avec salle de bain commune à Tahuata (pension complète) – une chambre d’hôtel à Hiva Oa

Les conditions : rustique – confort sommaire – pas de volet – rideaux occultants – pas de baignoire – pas d’eau chaude à Tahuata – bon petit-déjeuner compris – petit lit double pour 3 (difficile de bien dormir à 3) – mobilier au bois foncé – pas de climatisation mais un ventilateur – pas de moustiquaire – serviettes de toilette – savon

Rythme du voyage

Moyen de transports et durée des trajets :

  • Avion : 3h15 depuis Papeete jusqu’à Hiva Oa dans un petit avion à hélice peu confortable
  • Navette en voiture : 30 min de l’aéroport de Hiva Oa au port d’Atuona
  • bateau : 1h 15 jusqu’à l’île de Tahuata
  • Navette en voiture : 20 min du port à l’hôtel d’Atuona
  • Location de voiture chez MAKE MAKE durant 2 jours afin de visiter librement les sites archéologiques et nous faire de belles randonnées en montagne

Lieu, durée du séjour et appréciation :

  • Tahuata, 2 nuits chez Taniava Guest House, pension complète, un beau bain d’authenticité et nous avons très bien mangé avec des produits naturels cueillis dans la nature
  • Hiva Oa, Relais pension Moehau, 3 nuits, très jolie vue, chambre confortable et bon restaurant

Mode de réservation :

  • agence Ratere à Papeete (on n’est jamais mieux servi que par soi-même 😅)

Rythme de vie : rythme assez soutenu mais pas fatigant

le bateau de la terreur

Distractions et activités

1er jour : Papeete – Hiva Oa – Tahuata

  • faire connaissance, à l’aéroport de Papeete, avec Caroline et Austin, nos compagnons de voyage sur les îles
  • débarquer à l’aéroport de Hiva Oa (un peu flippant 😅)
  • traverser en bateau depuis Hiva Oa jusqu’à Tahuata 😱 (horrible traversée mais paysages inoubliables)
  • être accueillis par Jeanne-Marie, femme du maire, avec des colliers de fleurs 🌸(magnifique)
  • prendre possession de notre chambre chez M. le Maire
  • faire des câlins à Rocks, le chien de la maison ❤️❤️❤️ (inoubliable toutou)
  • admirer les paysages de folies😲 ❤️❤️❤️❤️
  • visiter le charmant village d’Hapatoni ❤️( comme un petit air de Baião, le minuscule village natal de papa au Portugal, très isolé et peu peuplé)
  • admirer l’artisanat local, la sculpture sur bois
  • cheminer sur une allée royale non balisée, située sur le front de mer
  • observer l’église qui règne en maitre sur l’allée royale
  • admirer les magnifiques arbres centenaires de Tamanu ❤️❤️❤️
  • se rendre dans un ancien lieu de culte « paepae », véritable geyser énergétique ❤️❤️
  • observer les oiseaux qui ont fait de ce « paepae », leur fief ❤️
  • traverser l’île en 4×4 avec comme guide, M. le Maire ❤️
  • voire les manguiers généreux ainsi qu’une quantité astronomique de mangues au sol
  • cueillir et déguster des fruits dans la nature
  • trouver du basilic sauvage et de la menthe pour faire une tisane
  • observer les chèvres qui arpentent les étroits sentiers dans la montagne 🐐❤️
  • partager un bon repas traditionnel marquisien avec Mme et M. le Maire accompagnés de leur petite fille (Fa’a’mu) d’un an qu’il garde le temps du week-end ainsi que Caroline et Austin ❤️❤️

Vaitahu : village très coquet

  • faire connaissance avec ce village bordé de manguiers, citronniers, bananiers, pamplemoussiers, d’arbres à Noni et de Tamanu ❤️❤️
  • observer des toutous frugivores et des biquettes sauvages ❤️❤️❤️
  • visiter un agriculteur qui cultive des fruits et légumes naturels (mieux que bio) ❤️❤️
  • prendre un bon repas composé de produits naturels avec la salade du potager visité peu avant ❤️❤️

2ème jour : Vaitapu – Motopu et environ

  • me faire prêter une robe par la femme du maire pour assister à la fête des rameaux 😂 (pas de robe, pas de fête)
  • aller à la messe le jour de la fête des rameaux et prendre conscience de l’importance de la vie religieuse sur cette île ❤️❤️❤️
  • profiter très rapidement d’une plage de sable blanc (le maire avait peur qu’il y ait des nonos)
  • partager la vie dominicale de la population ❤️
  • flâner sur le débarcadère et observer les locaux ❤️
  • chercher des coquillages et des crabes ❤️
  • admirer les cocotiers en masse ❤️
  • partager un excellent repas marquisien ❤️❤️

3ème jour : Départ de l’île de Tahuata pour Atuona (très belle découverte)

  • traverser l’île avec un plus gros bateau 🙏 (merci l’univers)
  • prendre nos quartiers à l’hôtel, non sans mal (merci l’agence Ratere 🙄)
  • observer la magnifique vue sur la baie d’Atuona ❤️
  • déjeuner un très bon repas dans une roulotte au bord de l’océan (force vibratoire du lieu énorme) ❤️❤️❤️❤️❤️
  • découvrir la ville d’Atuona où il y a tout ce qu’il faut à des prix identiques que sur l’île de Tahiti (épicerie, poste, gendarmerie, banque, musée, artisanat)❤️❤️❤️
  • me faire tatouer l’annulaire par Kaha Autuche du salon Tikoeinui Tatoo ❤️❤️❤️❤️

4ème jour : à la recherche du Tiki souriant 😅

  • louer une voiture pour plus de liberté
  • trouver, en plein milieu de la forêt, le Tiki souriant sculpté dans la pierre (pas facile) ❤️❤️❤️

Hanatekua : randonnée inoubliable

  • randonner en direction de la baie d’Hanatekua durant 3h (on n’a jamais trouvé la baie mais la balade est somptueuse) ❤️❤️❤️❤️
  • observer les biquettes sauvages et leur bébé (biquette power d’amour 🐐💕) ❤️❤️❤️❤️
  • admirer cette nature souveraine et sauvage ❤️❤️❤️❤️❤️
  • pique niquer au pied d’un arbre ❤️❤️❤️
  • être mis à l’épreuve en tant qu’explorateurs par cette île mystérieuse et magique 🙏🌸
  • observer une anguille sacrée ❤️

Taaoa et le célèbre paepae de Upeke : baie émouvante et site sacré ❤️❤️

  • jolis points de vue tout le long de la route depuis Atuona ❤️❤️❤️
  • parcourir le célèbre paepae de Upeke (espace communautaire, lieu de prière et de danse) ❤️❤️
  • jouer à Indiana Jones pour trouver le Tiki du paepae de Upeke (site pas très bien entretenu) 😅❤️❤️
  • admirer l’église en pierre dans le hameau de Taaoa (magnifique et jolie rencontre avec les mamies polynésiennes) ❤️❤️
  • déguster une noix de coco ouverte par papa et Chacha face à l’océan ❤️❤️❤️
  • assister à un match de foot entre écoliers

5ème jour : Tiki géant de Puamau

  • admirer les magnifiques points de vue qui parcourent la route menant à Puamau (somptueux spectacle tout du long. On a fait de multiples arrêts tellement les paysages sont envoutants) ❤️❤️❤️❤️❤️
  • observer la végétation très sèche en bord de côte
  • admirer la végétation luxuriante à l’intérieur des terres ❤️❤️❤️
  • être prise de Waouhhh attitude ! J’ai du dire au moins 500 fois « c’est trop beau » puis des « Waouh » à profusion histoire de changer un peu, bref en totale admiration 🤩
  • admirer le site de Te l’Ipona composé des plus grand Tiki de Polynésie (grande valeur historique) ❤️❤️❤️
  • remarquer que le grand Tiki a de jolies fesses rebondies comme papa (on a gardé les photos pour nous) 🤣
  • observer une énième biquette sauvage 🐐🐐🐐😍
  • faire connaissance avec Bouly un chien timide 😘

Atuona : sur les traces de Gauguin et Brel

  • visiter le cimetière du Calvaire (vue imprenable sur la baie)
  • se rendre sur la tombe de Brel (simple et touchante – énergies du lieu très émouvantes – ressentie : gorge serrée) ✨💕
  • se rendre sur la tombe de Gauguin (sobre et mystérieuse – énergies du lieu très chargées – ressentie : picotements)
  • se rendre au musée de Brel et Gauguin ❤️❤️
  • visiter la reconstitution de la maison du Jouir
  • admirer l’avion de Brel nommé JoJo avec lequel il aimait rendre service aux habitants de l’île ❤️❤️
  • apprécier les œuvres de Gauguin en constatent que les animaux domestiques sont très présents sur ses peintures. (coup de cœur pour l’œuvre Testament)❤️
  • admirer l’exposition toute simple consacrée à Jacques Brel où l’on découvre beaucoup de choses sur sa vie ❤️❤️

Papeete :

  • dernier repas dans notre roulotte favorite au Poke Bar avec la présence d’un requin qui est venu nous dire au revoir

Nos difficultés rencontrées

La faim 🥖 : nous avons dû mendier un petit morceau de pain avec du fromage pour Chacha à l’hôtesse de l’air car il avait très faim dans l’avion et il n’y avait pas de service à bord. On n’avait pas prévu assez de nourriture 😬

Tours en 4×4 🚙: à Tahuata, nous avons dû monter à 6 dans la voiture du maire pour visiter l’île. J’ai été secouée comme un prunier durant tous les trajets avec Chacha sur mes genoux qui ne fait que parler à Caroline, fenêtres fermées et clim à fond. 🥴

Instincts primaires 🍖 : ressentir fortement le besoin de l’homme à montrer sa toute puissance et son désir de force archaïque envers les animaux. 🙁

Retard de vol 🕒 : nous avons décollé de Papeete pour Hiva Oa avec plus d’une heure de retard – le pilote s’est pointé à 07h40 à l’aéroport alors qu’on était censé décoller à cette heure-ci. Nous l’avons vu arriver et prendre son café devant nous tout tranquille. Méga Fiu attitude ! 😳

Agence Ratere 👎: apprendre que Caroline et Austin prendrons le même bateau que nous pour se rendre sur l’île de Tahuata et que madame l’employée de l’agence Ratere leur a dit de s’arranger avec nous pour nous régler une partie des frais de transport. En effet, nous avions déjà payé la traversée (très chère) prévue uniquement pour nous à la base… Caroline nous a proposé de participer au frais mais ne sachant pas très bien combien lui demander, nous avons préféré laisser l’agence régler cette histoire. Nous avons toutefois été très mal à l’aise avec ça durant le séjour et l’agence n’a toujours rien fait.

Traversée en mer 🛥️ : Tahuata est accessible uniquement par la mer. Nous avons grandement déchanté à la vue de notre petit bateau en observant la mer déchainée. On aurait voulu refuser de prendre le bateau mais Caroline et Austin empruntait le même bateau pour se rendre à Tahuata. Le capitaine a bien géré. Il a navigué tout le long de la traversée comme pour passer les dos d’ânes sur la route, un vrai travail de pro. Nous étions tous paniqués et secoués sauf lui qui fumait ses clops tranquille. Papa a fini trempé. On pensait que le bateau allait se retourner par moment tellement il penchait le long du canal du bordelais 😵. Tomber à l’eau en haute mer aux Marquises autant vous le dire, c’est la mort assurée avec ou sans gilet de sauvetage (en l’occurrence pas de gilet de sauvetage à bord).

Débarquer du bateau 🚤 : le capitaine observe la mer en restant un peu à l’écart du débarcadère et on doit vite sauter pour rejoindre la terre ferme dès qu’il s’approche un peu plus. ALELUIA on est sain et sauf 🙏🙏🙏

Moustiques 🦟 : lors de notre visite à Tahuata, nous n’avons pas pu profiter des belles plages de sable blanc car le maire nous a indiqué qu’elles étaient infestées de nonos. Des amis y sont venus une semaine avant sans être dérangés par ces petites mouches. Je pense plutôt que la séance bronzette n’était pas prévue dans son programme contrairement aux dire de notre agence. En effet, durant les 15 min sur place, aucun nonos affamé n’est venu nous pomper le sang.

Climat ☀️ : aux Marquises, il y a deux saisons distinctes. La saison des pluies, d’avril à fin novembre, et la saison de sécheresse, de décembre à fin mars. Nous y étions durant la fin de la période de sécheresse. Pour rappel, il n’avait pas plu depuis 6 mois. Certains endroits sur les îles étaient roussis et arides et à d’autres endroits plus rare, la végétation était verte et luxuriante. Nous aurions adoré voir les Marquises verdoyantes comme sur le photos de magazines 😅. On ne s’attendait pas à une telle sécheresse. Nous avons pu constater lors de notre voyage que le manque d’eau se fait sentir un peu partout sur la planète et nous rappelle un peu trop l’urgence de prendre vraiment soin de notre Terre 🌏🙏.

Réservation : lors de notre arrivée au relais Moheau, notre chambre ainsi que celle de Caroline et Austin n’étaient pas prêtes car l’employée de l’agence Ratere n’avait encore une fois pas fait son job. Après 45 min, le problème a été réglé.

Excursion : nous nous sommes rendus chez Jérémie pour faire une balade à cheval. Nous n’avons pas du tout aimé le personnage. Il s’est immédiatement venté de tuer des chèvres et des cochons sauvages pour son plaisir et nous a montré ses centaines de crânes cloués sur les arbres de son jardin en guise de trophées (pas Feng Shui). Les chevaux semblaient être compréhensifs envers leur maitre (très peu évolué pour être polie) qui voulait montrer à tout prix sa toute puissante envers les animaux (le même personnage que notre guide de Tahiti, et oui, encore un décidément 😠). Nous avons décliné cette excursion et nous avons bien fait car notre voisin de chambre a été très déçu du tour. Il nous a dit que Jérémy avait été sadique avec les chevaux et avait tenu un discours digne d’un homme de Cro-Magnon tiens donc 🤔…

Nos fausses bonnes idées

Essayer de trouver du pain sur l’île de Tahuata 🥖😅. Ben pas la peine, il n’y a pas de pain disponible sur l’île. D’ailleurs, rien à voir mais j’en profite pour préciser qu’il n’y a pas non plus de poste de police sur l’île. D’après M. le Maire, pas besoin, les habitants se tiennent tranquilles 🙈🙉🙊.

Espérer que l’employée de l’agence Ratere de Papeete soit à la hauteur de mes espérances. Ca se passe de commentaire, j’ai été très naïve à son sujet 🤷‍♀️.

Nos petites victoires

Salon du tourisme 💰 : obtenir 50% sur nos billets d’avions – nous avions prévu de nous rendre sur les îles des Tuamotu, des atolls plutôt propice aux balnéaires ou aux activités nautiques. Maman (moi ✌️) est plutôt rando que châteaux de sable. C’est pourquoi, lorsque nous avons vu que nous pouvions nous rendre aux Marquises pour le même prix, nous n’avons pas hésité à annuler nos réservations et à partir à la découverte des Marquises et ses belles randonnées. Merci encore l’univers 🙏🙏🙏🙏.

Paradis des randonneurs ⛰️ : Nous avons adoré randonner seuls sur ces îles non formatées, non fléchées et peu balisées en compagnie des biquettes sauvages et dans un paysage de rêve.

Site archéologique 😅 : riche en sites archéologiques, nous nous sommes pris pour de vrais explorateurs voire même Indiana Jones durant notre séjour. La présence de nombreux Tiki bien cachés dans la végétation nous a donné du fil à retordre pour les trouver mais c’était inoubliable. On se serait crus à la conquête d’un trésor  (merci papa et maps.me)

Moment présent 🧘‍♀️: ces îles inspirent la paix, la sérénité et invitent à l’introspection – on regarde, on respire, on sent et on écoute sans rien attendre, le bonheur à l’état pur.

Nos 5 sens et nos corps subtils 💫 : sentir la bonne odeur des fleurs, des herbes aromatiques et des mangues fraichement tombées des arbres généreux – être fascinés lors de la cérémonie des rameaux avec les chants traditionnels et le son des tambours qui emplissent tout le village – gourmands en goutant à une orgie de fruits naturels cueillis dans la nature à Tahuata – en total contemplation devant des paysages d’exceptions – charmée par cette ambiance subtile et ses énergies positives qui nous remplissent de vitalité et font monter les larmes aux yeux de maman (moi ✌️) sans aucune raison apparente 😭.

Moustiques 🦟: nous n’avons pas été dérangé par les légendaires nonos hormis dans la forêt de UPEKE. En période de sécheresse, les nonos se tiennent tranquille à ce qu’on voit 👏😅. De plus, à Atuona, la commune a construit un mur qui endigue la plage ce qui empêche la reproduction des nonos.

Coin culinaire

Restaurants :

Le relais Moehau : on vous recommande vivement la pizza végétarienne et la 4 fromages. Elles sont délicieuses et à un prix très correct. Presque toute l’île venait manger dans ce restaurant le soir 😅. J’exagère à peine.

Roulotte : la roulotte au bord de la plage d’Atuona est un incontournable. C’est délicieux, pas cher et l’énergie de béatitude présente sur les lieux est un réel délice.

Nourriture : pas de popote aux Marquises 😁 – on s’est fait choyer par Jeanne-Marie et ses bons plats marquisiens – Chacha, s’est régalé de poissons dont ceux pêchés au harpon par Austin rejoint par Sylvestre (un jeune de l’île de Tahuata âgé de 11 ans qui adore pêcher malgré le courant qui est très fort)

Green attitude : presque facile à Tahuata (Jeanne-Marie était totalement désemparée à l’idée qu’on ne mange ni poisson ni viande 😅) et très facile à Hiva Oa

Eau : non potable – achat de bouteilles d’eau durant le sejour

Spécialités culinaires : confitures de banane citron vanille, de goyave ❤️ et de banane ananas vanille – sorbet mangue gingembre ❤️, corosole gingembre citron – manioc caramélisée, patate douce mauve, fruit du uru en gâteau (flanc), à la vapeur et en frites ❤️❤️ – biscuits sablés coco – tisanes faite maison menthe, citronnelle et basilic ❤️ – noni – pamplemousses – mangues (77 variétés sur l’ile)

Coin lessive

Une lessive à la main à Tahuata

Coin Reiki, Feng Shui et déco

Reiki : papa a fait 3 séances de reiki à une cliente durant le séjour

Artisanat local : il est splendide. J’aurais adoré repartir avec une énorme corbeille de fruit faite en arbre de Tamanu mais c’était vraiment trop lourd à transporter

Tatouage : les meilleurs tatoueurs se trouvent aux Marquises alors je me suis laissée tenter par les talents de Kaha Autuche . Je me suis faite tatouer l’annulaire. Mon tattoo représente la terre, le ciel et la mer en symbole marquisien. Un souvenir gravé à jamais de tout ce que j’ai ressenti aux Marquises, puissance mille 💕.

Variation du poids de nos sacs à dos

Plus de poids : du miel des Marquises offert par le patron du relais Moehau

Moins de poids : nous avons donné, au patron du relais Moehau, tout le matériel de snorkeling de papa et Chacha pour qu’il le donne aux enfants et parents de l’île qui en auraient besoin.

Le monde de Chacha

Ecole : école de la vie aux Marquises 😅 – cours de cuisine – cueillette – cours de catéchisme – géographie – histoire – un tout petit peu de carnet scolaire à l’aéroport au départ pour Papeete.

Jeux – activités – humeurs :

  • enjoué d’ouvrir des noix de Tamanu
  • ravi de porter ses colliers de fleurs et de coquillages
  • aux anges d’aider Jeanne-Marie à faire la cuisine
  • heureux de reconnaitre et cueillir de la menthe et du basilic sauvage
  • apaisé en caressant les animaux de la maison du Maire
  • amusé d’analyser et jouer avec un crabe mort
  • en totale admiration devant les poissons
  • fier de se faire dessiner une raie sur l’avant bras par le tatoueur
  • curieux d’assister à une fête religieuse
  • content de ramasser les poissons morts pêcher par Austin au harpon et de les analyser
  • enthousiaste d’aider à vider et de nettoyer le poisson en cuisine
  • pressé de gouter le poisson fraichement pêché
  • en admiration devant Sylvestre, un enfant du village qui fait des saltos avant depuis le débarcadère et retombe dans l’océan agité

Missions de Chacha : éviter de parler pour rien dire et de faire son intéressant devant Caroline (c’est loin d’être gagné 😅) – se tenir tranquille sur mes genoux dans le 4×4 (que Nini)- ne pas s’approcher trop près des falaises et de l’océan – aider en cuisine (avec plaisir) – chercher les Tikis

Moment d’inconfort : faim dans l’avion – grosse frayeur sur la traversée en bateau qui a généré des petits pleurs 😰

Papa

Humeur de papa :

  • toujours aussi heureux d’ouvrir des noix de coco
  • étonnement pas trop stressé sur le bateau et pas malade (le fait de voir le capitaine du bateau complètement zen l’a rassuré)
  • en totale admiration devant les arbres présents sur ces îles
  • étonné de voir autant de mangues pourrir sur le sol
  • amusé de se prendre pour Indiana Jones à la recherche des Tikis
  • satisfait par toute les spécialités de Jeanne-Marie
  • s’est régalé durant tout le séjour
  • curieux lors de la visite du musée
  • content de pouvoir conduire sur les routes des Marquises
  • heureux de voir des biquettes
  • surpris de ressentir autant les énergies sur ces îles

Missions de papa : photographe – guide – gestion des réseaux sociaux – chauffeur – clown – thérapeute

Moment d’inconfort : pas rassuré à l’idée de faire la traversée en bateau sans avoir pris de médicament contre le mal de mer – fatigué par ses séances de reiki qui se termine tard – pas d’accord de faire un tour à cheval

Maman

Yoga : 2 séances

Humeur de maman : pour faire simple, ma joie est restée scotchée sur mon visage tout le long du séjour. Réel coup de foudre pour l’île de Hiva Oa

  • en totale connexion avec l’énergie du pays, des animaux et de la nature
  • en admiration totale devant les points de vue spectaculaires sur les baies
  • charmée par les petits villages nichés loin de tout et les montagnes roussies ou verdoyantes

Missions de maman : gérer nos activités et notre itinéraire – régler les problèmes avec l’agence Ratere – maitresse d’école – gérer la suite du voyage qui s’avère fastidieuse

Moment d’inconfort : mal aux fesses durant le vol de Papeete à Hiva Oa – méga flippée lors de la traversée en bateau – les visites en 4×4 avec Louis sur les genoux qui est un peu chiant, oui on peut le dire, chiant 😅 – agacée par l’eau de la douche qui est froide à Tahuata (surtout vu le prix qu’on paie) – gênée de porter la robe de Jeanne-Marie pour aller à la messe – soulée de voir encore un personnage à la mentalité archaïque (Jérémy) qui travaille dans le tourisme et de surcroit avec des animaux 😤

Réflexions du moment

la suite du voyage : au programme, 45 heures d’avion répartie sur 4 jours dont 28 h d’un coup. Ca vous dit 🥴? Il nous faut au moins un séjour aux Marquises pour nous donner l’énergie nécessaire afin d’affronter cette épreuve 💪.

Population : de prime abord, les marquisiens nous ont paru peu sympathique dans la ville d’Atuona. Dans les vallées plus lointaine de Hiva Oa et à Tahuata, nous avons retrouvé nos polynésiens souriants, aux belles âmes sincères et généreuses. Ils nous ont salués avec un grand sourire car ici pas de masque dans la rue. La population est cordiale et les enfants sont curieux.

Générosité : donner c’est ce que l’on retiendra le plus de notre séjour aux Marquises. Donner c’est simple mais on l’oublie parfois. On nous a offert des sourires à profusion, des couronnes de fleurs, des colliers de perles, des attentions, des bonjours à chaque instant de la journée, des fruits à volonté. Cette générosité marquisienne, elle est unique et ne s’oublie pas. C’est d’ailleurs chargés de fruits offerts par Jeanne-Marie que nous quitterons l’île de Tahuata 🙏.

Quels sont les principaux revenus des habitants de l’île ? réponse de M. le Maire : la production de coprah (pulpe de noix de coco), la chasse, la pêche, le tourisme, les postes administratifs et l’artisanat.

Comment vivent les gens sur ces îles ? La vie des marquisiens s’organise autour du partage et de l’hospitalité. Ce sont des gens simples qui vont à l’essentiel dans leur relation et leur façon de vivre. Ils comblent leur besoin primaire et cela leur suffit déjà grandement. Il ne pêche que le stricte minimum (2 fois par semaine) qui est destiné à leur propre consommation. Cette mentalité me rappelle la solidarité portugaise que j’aime tant et qui est très présente dans la famille de papa 💕.

Conversations et remerciements

Merci la vie 🙏🙏🙏!

Merci à nous 3 d’être unis, de s’aimer, s’entraider et de se compléter si bien dans nos qualités ainsi que nos compétences. Cela rend le voyage fluide, facile et magnifique 🌺🌺🌺

Les tops 😀

  1. Les énergies de Hiva Oa
  2. Les randonnées de Hiva Oa
  3. Les paysages d’exceptions

Les flops 😕

  1. La traversée en bateau
  2. L’impossibilité de nager dans l’océan (courant très fort et mer déchaînée)
  3. Le manque d’animaux terrestre

Vivre ici

Oui : —

Non : pourquoi pas y passer plusieurs mois par année à la retraite 😉 mais pas dans l’immédiat

Moments inoubliables

La traversée en bateau – vivre chez M. le Maire avec son chien Rocks – les magnifiques énergies de la baie d’Atuona et ses roulottes – les énergies émouvantes présentent sur la tombe de Brel – les biquettes sauvages – mon tatouage – les Tikis cachés – la vue des paysages à couper le souffle

Budget

Séjour de 6 jours pour 3 personnes (2 adultes et 1 enfant)

Hébergements : 845 euros (169 euros / nuit)

Transports : 520 euros (87 euros / jour)

  • location de voiture et essence : 160 euros
  • bateau et transfert terrestre : 360 euros (28 euros / jour)

Nourriture : 221 euros ( 37 euros / jour)

Activités : 23 euros (3.8 euros / jour)

Moyenne journalière : 268 euros / jour

Moyenne journalière par personne : 89 euros / jour

Coût total du séjour : 1609 euros

En sus, coût des vols inter-îles aller-retour pour toute la famille avec Air Tahiti (Papeete – Hiva Oa) : 1018 euros

Phrases mythiques

Papa : est-ce que tu sais pourquoi il sourit le Tiki souriant ?

Maman : non

Papa : sûrement parce qu’il a du nous voir bien galérer en train de le chercher partout partout partout !!!

Maman : 🤣🤣🤣🤣

2 réflexions sur “Chacha aux îles Marquises

  1. Quel plaisir de vous lire ! Et c’est une mine d’infos , Merci de prendre le temps d’écrire ! Si tout va bien nous devrions aller en Polynésie en Octobre . Merci a vous de nous faire rêver.

Répondre à Emeline Annuler la réponse.