Chacha dans sa maison à roulettes aux USA ☁️❤️

Amérique du nord, Divers, Pays visités

Destination d’exception, transport d’exception, article d’exception ✨ !

Et oui, j’avais envie de consacrer un article entier sur notre maison à roulettes qui a été un élément clé pour partir à la conquête du grand ouest américain durant 6 semaines. Découvrir de nouvelles terres n’a jamais été aussi simple que ça avec notre camping car. Nous l’avons baptisé Little Cloudy ☁️❤️ (prononcé à la française) car on a été comme sur un petit nuage grâce à lui 🙏. Et il a exaucé le rêve de maman (moi ✌️) : se déplacer avec un frigo, un lit et surtout, des TOILETTES !!! 😀

Quitter le mode sac à dos et louer une maison roulante fut une évidence pour cette destination. A vrai dire, on ne s’est même pas posé la question si ça allait nous plaire. On a jeté notre dévolu sur le plus petit camping car qui se trouvait sur le site Authentik USA. On avait envie de découvrir une nouvelle façon de voyager et de mettre un pied dans l’univers du nomadisme moderne avec un véhicule de taille adaptée à la France, c’est à dire, pas surdimensionné 😆.

On s’est très vite habitué à Little Cloudy. C’est devenu notre petit nid douillet que l’on a choyé et agrémenté d’une jolie petite plante, un crassula, pour activer un peu les énergies de la prospérité tant qu’à faire 😅🌿 .

Contrairement à ce qu’on a pu lire dans certains blogs, le free camping est autorisé et est très populaire aux Etats-Unis. Bien sur, nous n’avons pas pu nous arrêter où bon nous semble mais nous avons réussi à être régulièrement au plus proche de la nature.

Little Cloudy nous a offert un voyage totalement différent du road trip traditionnel en voiture surtout en terme de confort, de souvenirs et d’émotions. Se réveiller au milieu des grands espaces mythiques des USA, en compagnie des animaux et faire des parties de Mashmallow fondus au milieu des bois ou du désert, tout cela n’aurait pas été possible sans lui. Alors merci pour ces belles expériences inoubliables 🙏☁️❤️.

Prêt pour le départ ? Allez tout le monde à bord pour faire le tour de notre traditionnel bilan dans lequel je vous partage entre autre notre ressenti sur ce mode de voyage (top et flop), notre organisation ainsi que nos adresses bivouacs. (du 22 avril au 3 juin 2021) :

Souvenirs en quelques mots

Little Cloudy – nouveauté – enchantement – sensation de liberté – animaux sauvages – campings – spots sauvages – bivouacs – stations essences – vidanges des eaux usées – stationnement à plat – aventure – grands espaces – vent – neige – froid – chaud – dodo en meute dans la capucine – salades composées – Walmart – parcs nationaux – iOverlander – feu de camp – Marshmallow – pique-nique – séance embourbage – mini building blocks – campeurs très accueillants – miles – feet – complicité – bonheur – routes droites, longues ou sinueuses – rencontres – improvisation

Nos indispensables

Achat de première nécessité :

  • lingettes pour le sol et le plan de travail
  • un liquide vaisselle
  • deux éponges
  • sacs poubelles (découvrir les sacs poubelles de luxe odeur citron)
  • un paquet de dosette lessive
  • des lingettes pour visage et corps
  • une pelle et une balayette (Cruise America ne fourni rien pour le ménage)
  • 4 rouleaux de papier ménage
  • 8 rouleaux de papier toilette ultra fin (marque Scott 1000 chez Walmart)
  • pastilles pour le réservoir d’eaux usées (Campa-Fresh chez Walmart)
  • des allumettes ou allume feu
  • du scotch assez puissant pour maintenir certains tiroirs
  • deux petit tapis pour l’entrée et la SDB
  • une petite plante (crassula pour la prospérité 🌿✨)
  • un chargeur pour voiture car pas de prise USB

Equipements :

  • le kit literie (en option) avec trois couettes indispensables pour avoir chaud la nuit, des draps, des oreillers, des housses de coussins et des serviettes de bain
  • kit cuisine (en option) avec tout le nécessaire, rien ne manquait sauf peut-être un dessous de plat pour pinailler
  • matos feu de camp (acheté au Walmart) bûches longue durée, allumettes et de la poudre pour ajouter de la couleur aux flammes pour le plus grand plaisir de Chacha
  • une application « niveau » pour s’assurer qu’on est stationné bien à plat
  • l’application iOverlander pour indiquer les endroits autorisés pour dormir
  • des pièces de 25 cents pour insérer directement l’argent dans la machine pour faire nos lessives.

Pharmacie : pansements – désinfectants – bonbons au propolis dégustés quotidiennement – huiles essentielles One Guard une fois par semaine

Affaire manquante dans la valise : Steri-Strip pour refermer les petites plaies de papa

c’est parti pour nos 1ère courses

Notre maisons à roulette

Genre : notre fidèle compagnon Little Cloudy est le plus petit modèle de la gamme du loueur Cruise America. C’est un camping car beaucoup trop mignon avec de belles photos sur la carrosserie dont un petit chien sur notre porte d’entrée 🥰. C’est un C19 compact (21 feet). Il a tout le confort d’un petit studio, tout en profitant d’une liberté absolue. Idéal pour 2 adultes et un enfant (max 3 personnes). Doté d’une petite cuisine, une mini salle d’eau avec WC, indispensable, et un vrai grand lit en capucine. Il mesure 6.25 mètres de long, 2.39 mètres de large, 3.12 mètres de haut, 3 couchettes composées d’un lit double en capucine (1.52m x 2.13m) et d’une dinette convertible en lit enfant (0.94m x 1.83m). C’est un moteur Ford V8 essence (modèle E350).

Les conditions : l’espace à bord est largement suffisant pour y mettre toutes nos affaires – le frigo est une belle surprise, il est grand ! Tant mieux car on aime les produits frais – nous avons décidé de dormir tous les 3 en meute dans la capucine pour se tenir chaud sans chauffage et ne pas avoir à préparer puis enlever le petit lit dinette du bas chaque jour (exception faite à Las Vegas où papa a dormi en bas car il avait trop chaud) – pas de volet aux fenêtres mais des rideaux occultants, la lumière passe quand même sur les côtés et par les fenêtres de toit pour un réveil en douceur – j’ai tout de suite adopté notre petite cuisine très fonctionnelle. On peut y ranger toutes nos courses facilement (une semaine de produits frais au frigo et deux semaines de provisions dans les placards) – on a pris le kit cuisine alors on était très bien équipé, rien ne manquait (sauf quand il y a de la casse durant le trajet ou quand les couvercles et l’ouvre boîte se dévissent 🥴)

Full option : pour plus de liberté, nous avons pris le pack Full chez Authentik USA qui comprend les km illimitées, génératrice illimitée (très peu utilisée), kit cuisine et kit literie pour 3 personnes. Nous n’avons pas jugé nécessaire de prendre un siège enfant pour Chacha au vue de la configuration des sièges du CC.

Little Cloudy tout terrain

Rythme du voyage

Moyen de transport : un camping car, très robuste qui a vraiment assuré pendant plus de 7000 miles soit plus de 11300 km (Bravo papa aussi). Il nous a conduit dans des routes cahoteuses parfois enneigées, des chemins en terre, en gravier, faites de sable et de cailloux, toujours sans aucun problème. Il a même réussi à se désembourber ! A noter que malgré quelques petites intempéries passagères, le soleil nous a accompagné chaque jour. On a découvert très rapidement que Little Cloudy était gourmand (en essence) avec son moteur V8 – nous avons utilisé Maps.me comme GPS – papa a regardé souvent le mode d’emploi très détaillé qui est disposé dans le véhicule. Durant les trajets, il a systématiquement enclenché le frein moteur pour l’aider dans les descentes et économiser de l’essence.

Durée des trajets : nous avons beaucoup roulé mais toujours entrecoupé de pause et de balade. On a évité les trop longues distances entre chaque pause. Les trajets nous ont rarement semblé long mais, au contraire, plutôt riche.

Cuve d’eau et eaux usées : nous avons rempli généralement la cuve d’eau et vidangé les eaux usées chaque jour dans des stations essence qui offraient ces services gratuitement (Maverik en général) et dans les parcs nationaux ou parfois dans des campings moyennant un coût financier (entre 5 et 20 dollars). On utliisait iOverlander pour trouver les endroits en cochant la rubrique « dump station ». Ça nous arrivait (très rarement) de devoir tenir 2 nuits en faisant une toilette de chat 😅.

Petites astuces avant le vidage de caca 💩: tirer la chasse d’eau 5 ou 6 fois juste avant de vidanger, pour que tout parte bien correctement. On a utilisé du papier toilette ultra fin ainsi que de la poudre pour activer la décomposition et traiter le réservoir d’eaux usées. C’était nickel.

Réservoir de gaz : contrôle du niveau quotidiennement – on a fait un plein au bout de 3 semaines et à la fin de la location (stations services).

Lieu, durée du séjour, nom du campement et appréciation :

Les campings sont biens et se sont avérés nécessaires pour me laver les cheveux ainsi que pour faire les lessives. On a toujours eu un petit bout de terrain avec une table pour pique niquer, souvent du Wifi, parfois une zone pour faire du feu, souvent relié à l’eau et l’électricité, avec la dump station, parfois la laverie, les douches et toilettes communs, souvent un parc de jeux et même la piscine. On a privilégié la chaîne de campings Koa car on avait 10% de rabais avec la carte Cruise America mais ils étaient souvent à proximité des grands axes routiers ou des voies ferrées, donc bruyants. On a privilégié également les nuits dans les campings pas chers à l’intérieur des parcs quand cela était possible. Certains de nos campements gratuits bordaient aussi la voie ferrée ou la route ou parfois les deux. On a dormi une nuit sur le parking du Walmart parce que l’on avait pas trouvé d’autre solution. Mais la plupart du temps, on a réussi à trouver des bivouacs sublimes en pleine nature.

  • Joshua Tree, 1 nuit, Joshua Wilderness behind Wallmart (trouvé sur iOverlander), au milieu de nulle part avec les coyotes et un beau sunrise ❤️❤️❤️
  • Kelso Dune, 1 nuit, « Kelso dune » (trouvé sur iOverlander), bon emplacement au pied des dunes, sans réseau ❤️❤️❤️
  • Selligman, 1 nuit, camping « Koa route 66 », 40 dollars, bien mais bruyant car à côté de la voie ferrée et payant 😅❤️
  • Grand Canyon sud (intérieur du parc, trouvé sur iOverlander), 1 nuit, « Kaibab forest off of desert view Dr », en direction du désert view point tu prends la Coconino Rim Rd et tu continues bien jusqu’au panneau Kaibab forest, au milieu des bois et du parc, possibilité de faire un feu de camp, pas de réseau ❤️❤️❤️❤️
  • Flagstaff, 1 nuit, « Flagstaff forest free camping (nom sur Maps.me), au milieu des bois, un peu de réseau ❤️❤️❤️
  • Winslow, 1 nuit, « Winslow visitor center » (iOverlander), au bord du chemin de fer et de la route donc bruyant mais du réseau 🙏❤️
  • Page, 1 nuit, Lake Powell campground, 45 dollars, bien avec toutes les commodités, mauvaise connexion Wi-Fi ❤️
  • sur la fabuleuse route de Monument Valley, 1 nuit, « Monument Best view » (trouvé sur iOverlander), vue imprenable sur Monument Valley, magnifique voie lactée et sunset, seul au monde ❤️❤️❤️❤️
  • Près de Moab, 2 nuits, « Chuckwagon parking » (sur Maps.me), proche de la route mais tout de même très sympathique. Le campement est 5 dollars la nuit mais les campeurs américains sur place nous ont dit que c’était gratuit actuellement. Super 😀❤️❤️
  • Price, 1 nuit, parking du Walmart (iOverlander), bruyant mais ça fait le job
  • Geneva, 1 nuit, « Bridger Téton national forest site »(iOverlander), en pleine nature, idyllique, mais on est resté embourbé 🤦‍♀️ ⚠️⚠️⚠️⚠️(à voir si l’état du sol l’été est plus sec et praticable)
  • Grand Téton, 1 nuit, « Forest free camp » (iOverlander), en pleine nature et possibilité de faire du feu, très proche du parc ❤️❤️❤️❤️
  • Yellowstone West, 1 nuit, Wagon Wheel camping (RV Parky), camping fermé car pas d’eau mais il nous a autorisé à dormir une nuit gratuitement et à vider les eaux usées (on a laissé 20 dollars)❤️
  • Yellowstone West, 2 nuits, Grizzly RV Park, 50 dollars la nuit, très bien avec toutes les commodités ❤️❤️❤️
  • entre Yellowstone et Salt Lake City, 1 nuit, en bordure de route un peu avant le spot « Poutref lowed » (iOverlander) car il y avait des travaux sur l’emplacement indiqué, situé entre la voie ferrée et la route mais en pleine nature quand même ❤️
  • Antelope Island (intérieur du parc), 1 nuit, 20 dollars la nuit avec l’entrée à 15 dollars comprise dans le prix du camping donc 5 dollars la nuitée, « Dump Bridger Bay », magnifique vue sur le lac, au milieu des bisons et antilopes, possibilité de faire du feu, pas d’électricité mais eau et dump station dans le parc ❤️❤️❤️❤️
  • Great Bassin national parc, 1 nuit, 20 dollars, « Becker Creek », en bordure de rivière avec un paysage de rêve, possibilité de faire du feu, ni eau, ni électricité ❤️❤️
  • Bryce canyon, 2 nuits, « Tom’s Best Spring road »(iOverlander), du réseau, calme, en pleine nature et proche du parc ❤️❤️❤️❤️
  • Kanab, 1 nuit, « Kanab by the reservoir »(iOverlander), bel endroit au bord d’un lac mais bruyant car c’est le rdv des jeunes le soir ❤️
  • Grand Canyon nord, 1 nuit, Forest service road pull off en face du Ceballos Trail (trouvé directement sur place), dans la forêt au bord de la route ❤️❤️❤️
  • Zion, 1 nuit, BLM (iOverlander) et Jam Trail dans la 2ème place car la route est pas terrible, emplacement sympa au milieu du désert avec du réseau ❤️❤️
  • Valley of fire, 1 nuit, « Lake mide view and swim » (iOvelander), au milieu de nulle part, vue sur le lac et réveil nocturne par les ânes sauvages 🤩❤️❤️❤️❤️
  • Las Vegas, 2 nuits, « Koa at Sam’s Town », 42 dollars la nuit, toutes commodités mais bruyant à cause de la route ❤️
  • Armagosa Valley (proche area 51), 1 nuit, « Armagosa Valley rest area » (Maps.me), bord de route, un peu de réseau, spot pas terrible
  • Big Pine, 1 nuit, « Zurich rail station »(iOverlander), en pleine nature, très calme, du réseau ❤️❤️❤️
  • Lee Vining, 1 nuit, « Lee Vining museum » (iOverlander), petit parking en gravier face au Mono Lake, calme et jolie vue avec un parc de jeux en face ❤️❤️
  • Alpine village, 1 nuit, « West Fork of the Carson River » sur la route 89 (iOverlander), paisible en bord de rivière, pas de réseaux ❤️❤️❤️❤️
  • Lac Tahoe south (free camping interdit au bord du lac), 1 nuit, Richardson campground, 60 dollars, trouvé sur place, relié à l’eau et l’électricité, douche et toilettes commune, on s’est caillé dans les douches 😅, en pleine forêt et possibilité de faire du feu ❤️
  • Yosemite, 2 nuits, « road sign ridge » sur Golden arrow road (iOverlander), super endroit en pleine nature et à 6 min de l’entrée nord du parc, pas de réseau, monter un peu plus haut que l’endroit indiqué c’est plus aéré ❤️❤️❤️
  • Séquoia (intérieur du parc), « Azalea » réservé le jour même sur recreation.org, 22 dollars, très familial et pratique pour visiter le parc, possibilité de faire du feu, pas de réseau ❤️❤️
  • Castac Valley (entre Séquoia et Santa Barbara), 1 nuit, « Dirt Lot of exit 205 » (iOverlander), un peu bruyant car pas loin de l’autoroute mais on a passé une belle nuit, réveil avec les écureuils et les ravens sur le toit du cc, réseau à fond ❤️❤️
  • Buellton, 1 nuit, « Dead and Street » (iOverlander), dans le rond point situé dans un cul de sac, un peu à l’écart de la route et une forêt à côté nous a permis de voir un lapin au réveil, fait le job ❤️
  • Cambria, 1 nuit, « Pullouts for class C vans and trailers overlooking sea » (iOverlander), bien se stationner sur le bord de la route sur la partie non goudronnée, un peu bruyant car la route est passante mais vue sur l’océan avec un petit sentier aménagé pour assister à un magnifique coucher de soleil ❤️
  • Monterey, 1 nuit, « Salinas River State Beach » (iOverlander) stationnement sur le bord de route peu fréquenté, au bout d’une voie sans issues, à côté de l’océan et on y a vu des loutres ❤️❤️❤️
  • Salinas, 2 nuits, 54 dollars la nuit, camping Koa Salinas, très bruyant mais moins cher que les autres dans la région, toutes les commodités et même la piscine pour occuper Chacha

Mode de réservation : pour tout vous dire, nous avions très peu préparé ce voyage (comme d’habitude 🤦‍♀️). On a réservé Little Cloudy seulement 3 jours avant d’en prendre possession par le biais d’Autentikusa. Tous nos campements ont été décidé au dernier moment. On doit une fière chandelle à l’application iOverlander. Nous avons très rarement utilisé Park4night ou RVparky. Alors voilà, c’est tout à fait possible de faire du camping sauvage aux USA !!! Les américains sont habitués à voir des camping car sur le bord de la route. Il existe beaucoup d’applications que la communauté de voyageurs utilise pour faciliter son séjour et iOverlander est notre préférée 💕. Nous avons aussi eu l’occasion de payer des campings en self-service 😳 sans avoir à réserver à l’avance. On met de l’argent liquide ou nos coordonnées bancaires dans une enveloppe qu’on dépose dans une boite aux lettres sécurisée. Ils sont trop forts ces américains 🤠.

Aparté sur l’application iOverlander : c’est vraiment trop la vie cette appli 🙏💕. Elle permet de géolocaliser les bivouacs (possible sans connexion internet), les campings, les points d’eau, les stations de vidange et les équipements proposés sur place. Elle est pourvue des commentaires des utilisateurs et on a privilégié les emplacements aux commentaires récents. Toutefois, nous avons souvent été confrontés à des campings sauvages fermés donc attention ⚠️ ce n’est pas toujours à jour. Prévoyez systématiquement un plan B 😅.

Rythme de vie : là, on était clairement pas en vacances mais bel est bien en voyage !!! On n’a pas voulu louper une miette de l’ouest américain et le rythme allait avec. Ce fut intense mais toujours en prenant du plaisir et en s’adaptant aux besoins de chacun. On a quand même réussi à dormir en moyenne 10h par nuit donc on n’a pas lésiné sur le repos des guerriers. On a pu s’organiser correctement car on a toujours mis le temps indiqué sur Maps.me. On n’a jamais roulé de nuit (sauf une fois) pour garder le rythme de Chacha (coucher entre 20-20h30, lever entre 7-8h) et aussi minimiser les risques d’écraser un animal.

En vrac

Routes : très larges, adaptées aux maisons roulantes, bien entretenues, aucun déchet (sauf des pneus éclatés et beaucoup trop d’animaux morts en bordure de route 😥), souvent toutes droites sur des centaines de miles ou très tortueuses (pas vraiment de demie mesure)

Assurance : on a compté sur notre bonne étoile ✨ et nous n’en avons pas pris – en cas de dommage la franchise peut aller de 1500 à 2500 dollars.

Communication : ne bénéficiant plus du Wifi de nos hôtels comme à l’accoutumé, nous avons jeté notre dévolu sur une carte SIM prépaid chez AT&T moyennant 170 dollars les 3 mois pour un abonnement tout illimité avec partage de connexion. La personne de la boutique a installé la carte SIM et tout a bien fonctionné le premier mois. Nous avons eu un petit souci pour activer internet le 2ème mois mais un coup de fil et c’était réglé. Nous avons géré le paiement sur l’application AT&T. Le réseau était plutôt bon mis à part dans les endroits les plus reculés ou dans certains parcs.

Comment se rendre à l’agence de location : nous avons pris un Uber pour nous rendre à l’agence Cruise America (20 dollars depuis l’aéroport de L.A.).

Station essence : parfois les caisses extérieures demandent un code à 5 chiffres pour payer avec la carte bancaire alors que nous avons un code à 4 chiffres (En fait, 5 chiffres c’est pas le code PIN de la carte, c’est le code postal d’émission de la carte bancaire, mais ça, papa l’a découvert bien plus tard 😅). Nous devions payer à la caisse à l’intérieur en annonçant un montant. Si nous avions trop payé, le montant était remboursé sur la carte. Toutefois, nous avons pu très souvent payer directement à la pompe avec la carte. On trouve des stations essences vraiment partout. Attention tout de même sur la route 66 ou dans le Nevada, les stations se font rares ! Faire le plein dès que possible.

Aucun péage

Plafond de la carte bancaire : nous avions atteint le plafond en voulant payer la location du camping car, donc impossible de faire le paiement 🤦‍♀️. Un petit coup de fil au numéro qu’il y a au dos de la Gold et c’est réglé (moyennant 5 euros de frais tout de même).

Sécurité : on n’a jamais eu peur et on s’est toujours senti en sécurité dans notre Little Cloudy. Toutefois, j’ai quand même refusé de dormir dans certains spots que je ne sentais pas (sans vraiment pouvoir l’expliquer). De plus, bonne nouvelle ou pas, les Etats-Unis c’est « The » pays des campings car. Ce goût prononcé pour ces petites maisons roulantes est très présent à la vue du nombre de RV’s ou caravanes croisés sur les routes. Nous nous sommes rarement sentis seuls (dans le bon sens du terme) même dans les endroits les plus reculés et il y avait toujours quelqu’un pour nous aider en cas de besoin.

Génératrice : très peu utilisée (4 fois)

Chauffage : enclenché chaque matin au réveil et parfois dans la journée

Nos difficultés rencontrées

  • gérer la promiscuité tant bien que mal (bosses et blessures au RDV 🤕)
  • prise au vent énorme qui fait dévier Little Cloudy 😨
  • gérer le froid nocturne, matinal et au moment de la douche 🥶
  • espérer chaque soir de ne pas tomber de la capucine car il n’y a aucune protection 😬
  • se faire réveiller par le bruit de la pluie ou de la neige qui tombe sur le toit et du vent qui fait claquer sans cesse la fenêtre de la capucine 😵
  • impossible de faire le lit correctement dans la capucine 😅
  • se contorsionner pour changer les draps du lit capucine 🥴
  • frigo qui s’ouvre en roulant (vive les tomates qui roulent partout dans le CC 😅)
  • être constamment en mode économie d’eau 💦
  • gérer les freinages d’urgence (3 assiettes cassées, la trousse de toilette et le vinaigre balsamique par terre)🤦‍♀️
  • difficulté à trouver des campings sauvages autorisés et gratuits dans un cadre sympathique (ça nous a pris pas mal de temps et d’énergies dans nos journées) 🤯
  • difficulté à trouver des stations pour remplir et vider l’eau gratuitement en priorité (ça nous a fait faire quelques légers détours parfois) 🤯
  • se salir les mains au début lors de la vidange des eaux usées (pauvre papa 🙈)
  • mettre de l’essence chaque jour ou presque (on n’est pratiquement jamais descendu en dessous de la moitié du plein par précaution, résultat : 30 passages à la pompe😅)
  • s’embourber (la méga 💩)
  • gérer parfois la condensation et parfois le gèle dans l’habitacle, le matin au réveil (gouttes qui tombent sur le lit depuis le plafond et la fenêtre de toit lorsqu’il fait plus chaud)
  • essayer de ne pas se mouiller les pieds pour faire pipi (comique parfois 😂) à cause de l’eau qui reste dans le bac après la douche et qui ne s’écoule pas bien (très désagréable 😬)
  • devoir acheter des tapis pour s’essuyer les pieds après la douche
  • devoir se payer des campings au moins une à deux fois par semaine pour que maman se lave les cheveux et fasse des machines 🤷‍♀️
  • attendre que papa pinailleur fasse 1000 manœuvres pour être stationné bien à plat 😅
  • payer une surtaxe de 15 dollars pour entrer dans le parc national Zion
  • supporter Louis (je ne l’appelle plus Chacha quand il est soulant 😅) qui a mis nos nerfs à rude épreuve en début de séjour à bord de Little Cloudy. Surexcité et Blabliblabla toute la journée pour rien dire 🤯😵
  • difficulté à avoir un peu d’intimité dans ce petit CC 😣
  • impossible de se laver les cheveux pour maman dans le CC car il n’y aurait jamais eu assez d’eau dans le réservoir 😂 entre le shampoing, l’après shampoing, le masque, l’après masque 😅…
  • apprendre bien malgré nous que Little Cloudy est une propulsion et non une traction lorsque nous nous sommes embourbés 🤷🏻‍♂️.
  • pas de pneu crevé, pas de panne mais un enjoliveur qui s’est fait la malle, des assiettes cassées, des couvercles dévissés, un support de pommeau de douche cassé (déjà endommagé) et deux tiroirs qui ne ferment pas bien (on a du acheter du scotch).
  • se faire réveiller par l’alarme incendie qui s’est déclenchée cinq fois tôt le matin 🥴. Surement un coup de Little Cloudy car on avait pas mis le réveil ces matin-là 😅.
  • souffrir assez rapidement de la chaleur pour dormir lorsqu’il fait chaud à l’extérieur (clim super bruyante) 🥵😵
  • avoir le frigo qui ne refroidi plus durant les fortes chaleurs
  • pas facile de me motiver à faire du yoga (le cc est petit pour pouvoir pratiquer à l’intérieur et la température les matins étaient souvent très très fraîches pour pratiquer à l’extérieur 🥶 et le sol très très poussiéreux donc pas propice)
  • faire beaucoup trop la vaisselle (je n’ai jamais autant fait la vaisselle de ma vie 🙄) gratitude à mon lave vaisselle 🙏
  • devoir refaire le ménage 😅
  • devoir supporter le bruit du trafic dans certains bivouacs et campings 😵
  • devoir supporter les bruits constants dans l’habitacle lorsque l’on roule (vaisselle, tiroir, pommeau de douche, clapet de fenêtre de toit) et se demander chaque fois s’il y allait avoir de la casse 🥴
  • vider le CC pour refaire nos sacs à dos qui débordent et faire le grand ménage de fin. Ça nous a pris un sacré bout de temps (ne pas négliger cette ultime étape)

Nos fausses bonnes idées

  • compter sur la radio américaine et la musique country pour nous divertir le temps des trajets ! (mauvaise idée) Soit on ne captait rien soit ce n’était pas très entraînant 🎶.
  • se rendre près de Geneva dans l’Idaho, dans un spot qui avait l’air génial pour y passer la nuit sans vraiment « tâter le terrain ». Très très mauvaise idée !!! C’est donc Little Cloudy qui en a fait les frais et qui est resté embourbé. Et vraiment bien embourbé en plus. Le chemin en terre était très humide (fonte des neiges) et c’était de la belle boue glissante. Nous n’avions pas de réseau, la nuit venait de tomber et nous étions totalement isolés dans la forêt. Papa a mis plein de branches sous les roues et une carpette qui trainait par là (merci l’univers 🙏). Après quelques essaies avec maman (moi✌️) au volant, papa s’est rendu compte que Little Cloudy était une propulsion (roues arrières qui font avancer le véhicule). On a donc rajouté quelques branches vers les roues arrières et grâce aux conseils de papa et au drift de maman (moi✌️), notre Little Cloudy est sorti du pétrin. Du moins pour la nuit. Le lendemain, levé à 5h, nous avons usé de stratagème pour rejoindre la route principale. Maman (moi✌️) au volant a fait du tout terrain (et a beaucoup prié 🙏😅) pendant que papa donnait des instructions, hors du véhicule. Victoire 💪. Little Cloudy 1 – 0 Embourbé

Nos petites victoires

  • livraison de Little Cloudy très rapide (bien regarder la vidéo d’instruction du cc avant d’aller prendre possession du véhicule sinon vous devrez le faire chez le loueur et il faudra compter une bonne heure 😉)
  • proximité avec la nature 🍀
  • conduite facile et à la portée de tous 😊
  • très adapté à notre hyperactivité
  • possibilité de voir un max de choses en peu de temps
  • adapter son voyage en fonction de l’envie du moment
  • donne une touche singulière à notre voyage ❤️
  • se sentir comme dans un petit cocon
  • bivouaquer dans des endroits sublimes ❤️
  • se réveiller et s’endormir avec des vues grandioses très régulièrement 😍
  • réel sentiment de liberté ✨
  • ne rien prévoir ou presque en restant serein 🧘‍♀️
  • pouvoir se stationner en pleine rue facilement car Little Cloudy n’est pas très grand 😀
  • éviter un maximum les km superflus 😏
  • voyager à son aise et à son rythme
  • dormir super bien (sauf papa un peu coincé en sandwich entre Chacha et moi) 😀
  • pouvoir prendre des douches bien chaudes avec un bon jet
  • pouvoir s’arrêter partout en pleine journée 😃
  • pouvoir cuisiner n’importe où et très bien manger 😋
  • manger au milieu des parcs naturels entourés d’animaux sauvages 😋
  • avoir toujours tout à portée de main 😏
  • avoir des toilettes à dispo tout le temps pour maman et sa vessie hyperactive 😏
  • se déplacer avec sa maison qui permet d’avoir toujours un toit quoiqu’il arrive 😎
  • s’adapter facilement à la météo changeante car on a toutes nos affaires avec nous 😏
  • être dans les parcs assez tôt et prendre notre petit déjeuner à l’intérieur 🙂
  • ne pas devoir faire nos valises et les défaire chaque jour 💪
  • s’arrêter où l’on veut pour manger, faire pipi ou faire une sieste dans la journée ✌️
  • gain de temps énorme sur les trajets car il n’y a pas forcément de logements dans ou près des parcs 🙂
  • dormir en pleine nature et faire des feux de camp au milieu des animaux sauvages 🔥🥳
  • se faire réveiller par le cris des ânes sauvages et les entendre galoper ❤️
  • voir presque chaque matin des animaux sauvages par la fenêtre 🥰
  • faire des économies sur la nourriture 🤑
  • méga trop bien manger 😋
  • n’écraser aucun animal (bravo papa pour ta vigilance constante) 👏👏
  • restitution de Little Cloudy très rapide et sans souci ✌️✌️✌️(très peu regardant sur l’état du véhicule)

Coin lessive

On a fait des lessives dans nos campings pour pas très cher (entre 1,5 et 2 dollars pour laver et entre 0.25 et 1 dollars pour sécher).

Coin repas

On a préparé nous même nos repas et les tentations ont été grandes chez Walmart qui est devenu notre meilleur ami. On s’est fait plaisir (un peu trop même… Je n’ose pas regarder la balance 🙈). On n’a pas regardé les dépenses pour ce poste, je le répète, on s’est fait méga plaisir.

Pour info, Walmart est une grande chaine de supermarchés dans lesquels on trouve tout mais vraiment tout ce dont on a besoin. Les magasins sont pratiquement tous achalandés de la même manière ce qui nous a permis de prendre nos petites habitudes très vite et de gagner du temps pendant les courses. Plus besoin de chercher les produits pendant des heures.

On a fait des courses tous les 5 ou 6 jours. On s’est adapté aux produits de saisons et aux produits locaux de préférence. Ce fut l’occasion de gouter aux meilleurs Marshmallow du monde ! Et on a essentiellement mangé des crudités, des œufs, du fromage, des pates fraiches et de la ratatouille.

Chacha m’a aidée chaque jour à couper nos légumes. Merci mon chat.

nos salades de midi préparées avec amour par Chacha

Coin Feng Shui

Pourquoi ne pas faire un peu de Feng Shui dans notre camping car 🤔 ?

Voici quelques trucs et astuces que nous avons appliqués pour nous sentir bien dans notre Little Cloudy qui nous a accueilli pendant plusieurs semaines. Bien évidement, je n’ai pas pris en compte tous les paramètres du Feng Shui mais on y a prêté une attention particulière 🤍💭.

J’ai privilégié dans un premier temps une bonne circulation du Chi (énergie vitale) dans le CC en rangeant et nettoyant souvent. Nous avons vidé nos sacs à dos et ranger nos vêtements dans les placards. On a glissé nos sacs à dos dans un autre placard le temps du séjour. Nous avons laissé nos chaussures sur les contres marches et papa dans le coffre du CC.

J’ai maitrisé les angles comme j’ai pu. Toutefois, papa et Chacha se seront beaucoup cognés les premiers jours et je n’étais pas très sereine. Impossible de camoufler certains angles.

On a bien observé l’endroit où l’on comptait dormir. J’ai d’ailleurs refuser de dormir sur certains spots. On a essayé de repérer les nuisances potentielles, sonores, visuelles, odorantes et fait en sorte de les éviter mais cela n’a pas toujours été possible. Les routes et les voies ferrées ont été très difficiles à éviter.

On s’est assuré d’avoir une vue dégagée depuis notre coin dinette et notre lit en gardant une protection à l’arrière du CC par le biais d’une haie, d’une forêt, d’un muret, d’une construction ou d’une montagne.

On a gardé les portes des toilettes et de la salle de bain fermées et la cuvette baissée.

On a apposé quelques gouttes d’huiles essentielles sur les taies d’oreiller et les draps.

On a optimisé la qualité du Chi en aérant tous les jours et en disposant une petite plante sur la table au moment des repas ou sur le tableau de bord quand on roulait. Cette plante (crassula) nous a accompagnés durant 6 semaines. Chacha s’en ait bien occupé et a beaucoup pleuré au moment de la quitter. Il a pris conscience qu’une plante, c’est vivant ! Nous l’avons plantée dans le jardin de notre dernier camping.

Tout a été mis en place pour profiter pleinement de notre voyage et ce fut magnifique. Nous avons presque ressenti de la tristesse à quitter notre Little Cloudy mais on était tout de même content de mettre un terme à cette expérience. Retrouver le confort d’un bel hôtel nous a semblé plus opportun pour visiter la jolie ville de San Francisco 🏩.

le bonheur à l’état pur

Le monde de Chacha

Humeurs de Chacha : épanoui dans sa maison à roulettes – excité comme une puce durant les premiers jours – content de faire des saltos arrières à l’aide de maman depuis le lit capucine – pressé de se mettre devant le chauffage chaque matin – adore manger à bord de Little Cloudy – a super bien dormi – dans son élément au milieu des bois avec les pommes de pins – hyper fier d’avoir reçu un couteau souvenir du Grand Canyon Nord pour faire à manger et tailler ses bouts de bois pour les Marshmallow party ! (il ne l’a pas quitté pendant une semaine) – émerveillé par tous ces animaux sauvages – envieux de pouvoir refaire des gâteaux à la maison

Missions de Chacha : ne pas parler pour ne rien dire (c’est pas gagné) – ne pas se mêler de nos conversations d’adultes (c’est loin d’être gagné) – dire merci et stp à chaque demande (on doit reprendre la politesse depuis le début 🤦‍♀️) – s’attacher systématiquement avant de prendre la route – enlever ses chaussures lorsqu’il rentre à bord de Little Cloudy

Moment d’inconfort : a du mal à gérer la promiscuité et se cogne chaque jour un peu partout durant la première semaine – froid dans la douche – faire les devoirs en roulant (bof ça donne le vomito, on a vite arrêté 😅)

Papa

Humeur de papa : un peu fatigué parfois mais il n’en a jamais eu marre de conduire – trop responsable et stressé lorsqu’on ne trouvait pas de spot pour la nuit avant 17h (normal) – exaspéré par Chacha qui parle, qui parle ! – tellement dans son élément en pleine nature – aux anges devant son feu de camp avec Chacha et maman à ses côtés – ébahi par tous ces animaux sauvages près de nous – pas à l’aise dans le lit capucine – amusé de klaxonner sur la route au milieu de nulle part pour faire rire Chacha – pas super bien dormi dans la capucine mais beaucoup mieux dans le petit lit du bas – super heureux de manger les bons petits plats de maman et Chacha dans des endroits sublimes – aime beaucoup cette vie en pleine nature

Missions de papa : conduire – conduire – conduire – conduire – conduire – conduire – conduire – vider le caca – remplir l’eau – trouver les spots pour la nuit – trouver les dump stations – guide – traducteur (bref notre pilier, notre papa qui assure trop)

Moment d’inconfort : les moments de se coucher dans la capucine (« je suis pas à l’aise » comme il dit !) – les dodos coincé comme une sardine entre maman et Chacha – se cogner fortement la tête contre un placard mural au moment de monter se coucher et s’ouvrir correctement le front à deux endroits (il avait dit qu’il n’était pas à l’aise 😅😬)

Bon anniversaire papa ! (39 ans)

Maman

Yoga : 6 séances (pfff, de pire en pire)

Humeur de maman : épanouie avec Little Cloudy – heureuse de retrouver une cuisine et manger sainement (mais beaucoup trop, tellement c’est bon !) – aux anges d’avoir tout à porter de mains et surtout les toilettes – profite de se laisser porter par papa qui gère d’une main de maitre – gère assez bien ce petit espace, un peu moins Chacha qui parle tout le temps – a adoré voyager à son aise et à son rythme

Missions de maman : cuisiner des bons petits plats – trouver les endroits à visiter – gérer l’itinéraire – faire le ménage – la vaisselle – s’assurer que tout soit bien rangé au moment de partir et éteindre la pompe à eau – valider les spots pour la nuit – choisir nos nuits de campings

Moment d’inconfort : froid au pied la nuit – froid le matin au réveil – froid dans la douche – froid en sortant de la douche – agacée par le bruit assez constant durant le séjour

un peu galère quand même

Réflexions du moment

Nous avons vu des voyageurs en véhicule aménagé dont le confort va du plus sommaire au plus luxueux, genre des campings car géants de 15 mètres avec des agrandissements latéraux et la Jeep accrochée à l’arrière. De véritables villas sur roue ! Ces bijoux de confort nous ont donné envie !!! Toutefois, notre envie de continuer dans la voie du minimalisme et de baisser notre temps de travail à notre retour de voyage nous a remis les idées en place ce qui fait que nous avons cessé de nous projeter dans l’achat d’un éventuel camping car. Nous sommes ravis d’avoir pris conscience des pour et des contre de ce mode de voyage. Peut-être quand nous serons plus âgés ? Bon, on doit encore tester le van pour se faire un autre avis 😅…

J’ai tellement bien dormi dans ce lit tout dur que je vais opter pour un matelas plus ferme à notre retour (ça tombe bien on doit changer notre literie 😃).

Étonnement, je pensais que la vie en CC serait plus calme que cela au milieu de la nature et des parcs nationaux. Entre le bruit constant de l’habitacle qui vibre lorsqu’on roule, le bruit du trafic lorsque l’on dort (les véhicules américains sont très bruyants 😵) et le bruit des voisins campeurs, le séjour s’est avéré assez pénible pour une hypersensible du bruit comme moi. Certes, il y a eu des lieux plus calmes que d’autres mais pas assez à mon goût.

Bonne ou mauvaise idée de voyager en CC dans l’ouest américain ? Malgré tous ces petits moments inconfortables, nous avons adoré visiter les parcs en CC. Et non… On n’est pas masos 🤪, c’était une expérience inoubliable surtout pour nous qui avons la bougeotte.

Conversations et remerciements

Ce fut un réel plaisir de faire partie de cette grande famille de voyageurs, les campings caristes, très sympathiques. Ils sont curieux et nous ont posé plein de questions sur nous, sur notre voyage, si on aimait notre séjour ici. Ils ont été très avenants et ça a été très facile de partager avec eux.

Merci à Steeve de nous avoir accompagné sur la Kelso Dune !

Merci à notre voisin de camping du Grand Canyon nord de nous avoir prêté sa « bat’mobile » !

Merci les copains HATW 3.0 de nous avoir trouvé dans cet immense camping près de Bryce Canyon ! Ca nous a fait plaisir de prendre le petit déjeuner avec vous 😊.

Les tops 😀

  1. nos merveilleux moments passés en famille dans notre petit nid 💕
  2. avoir toujours tout à porter de mains (surtout les toilettes 🤣)
  3. se faire à manger
  4. proximité avec la nature

Les flops 😕

  1. consommation d’essence excessive
  2. difficulté à trouver des spots en pleine nature et au calme
  3. bruit omniprésent
  4. la promiscuité

Moments inoubliables

Se réveiller sous la neige au milieu des bois pour l’anniversaire de papa – se réchauffer près du feu au milieu des bisons et des antilopes – séance embourbage – faire pipi pendant que papa roule (rooooh pas bien) – tous nos spots en pleine nature – nos adorables voisins de camping (Kelso dune et Grand Canyon nord) – notre Little Cloudy ❤️

Budget

Au delà de l’aspect purement économique, le CC est une expérience que nous voulions tester et qui nous a séduits pour cette destination. Nous savions que ce trip avec option voiture, motel aurait sûrement été moins cher mais plus difficile à appréhender pour nous qui n’avions rien planifié. Nous avons laissé parler notre cœur plutôt que le porte monnaie et nous avons bien fait.

Location du camping car pour 43 jours (2 adultes et 1 enfant) : 6790 euros avec pack full option en passant par le site Autentik USA, loueur Cruise America (attention, une caution de 500 dollars est prélevée à la location et restituée à la fin)

Essence pour 11300 km : 1480 euros

Phrases mythiques

Maman : bravo papa, tu te gares vraiment super bien !

Papa : normal, c’est encore plus facile qu’avec une Smart !

Chacha (qui se mêle de tout) : c’est quoi une Smart…

Little Cloudy nous aura offert une parenthèse singulière et inoubliable ❤️✨!

Une réflexion sur “Chacha dans sa maison à roulettes aux USA ☁️❤️

Laisser un commentaire